«Consumés»: corps de sable fuyant la guerre de Gaza

Sur la plage de al-Shaja, à l’est de Gaza City, l’artiste palestinien Ayad Sabah a réalisé « Consumés », une installation composée de dizaines de statues de sable, chiffons et craie représentant hommes, femmes et enfants en train de fuir la mort et la dévastation qui vient de s’abattre, pour la énième fois, sur un territoire déjà mis à rude épreuve par des années d’isolement et d’embargo. Les visages des statues sont sans expression, immobiles, fixant le silence, parfois recouvert de peinture rouge comme pour rappeler les victimes de l’opération Barrière de protection lancée par Israël le 8 juillet dernier contre le Hamas, mais qui a pendant 50 jours causé la mort de 2100 palestiniens, des civils pour la plupart, dont 500 enfants.
 
{sis}articoli/arte-e-spettacolo/Palestina/sabble{/sis}
 

Related Posts

Le paradis ou la politique?

18/10/2005

Le paradis ou la politique?Paradise now, un film du cinéaste palestinien Hany Abu-Hassad En Palestine, une jeune femme, une valise à la main, arrive devant un check point. Le regard inquiet, elle s’approche des soldats, elle doit montrer ses papiers. Jeu de regards méfiants, le temps s’arrête. Nous, les spectateurs, pensons l’indicible. A-t-elle une bombe dans son sac?

Taycir Batniji

22/08/2009

Taycir BatnijiDerrière le mur de l’horloge, le visiteur trouve une petite salle de la taille d’un atelier. Au fond se voit la photo de l’atelier de Batniji à Gaza.

La flotille de l’art à Gaza

08/09/2010

La flotille de l’art à Gaza Les artistes gazaouis se battent pour briser le blocus grâce à l’art, comme en témoigne le premier Festival International d’Art Vidéo, qui s’est tenu il y a quelques mois.