Tunis: les forces de l’ordre dament le pion aux terroristes

tunis00A la veille des élections que la Tunisie s’apprête à vivre, la police tunisienne multiplie les victoires contre le terrorisme. Il est bien révolu le temps où les terroristes – jouissant de complicités en haut lieu - avaient le dessus. En plus, le Tunisien est sorti de sa neutralité. La police du pays n’est plus celle de la dictature, malgré tout. Les citoyens la soutiennent et l’informent de tout ce qui peut sembler suspect.

La police ne cesse de prouver son efficacité opérationnelle. Elle est visiblement mieux équipée et ses services de Renseignements sont devenus hautement performants. Mercredi, 22 octobre, elle déjoue une opération terroriste qui était sur le point d’avoir lieu à Kébili. Très vite, on découvre que ce groupe est en relation avec un autre près de Tunis. Sur les hauteurs du Kef, à la frontière algérienne, une mine explose mais sans faire de dégâts.

A Oued Ellil, près de la Manouba, dans la banlieue de Tunis, des terroristes retranchés dans une maison résistent aux forces de l’ordre (police, garde-nationale soutenues par les forces d’élite de l’armée). Un agent de la garde nationale (gendarmerie), le sergent Achref Ben Aziza, âgé de 23 est tué. Les terroristes utilisent des boucliers humains : leurs propres enfants de moins de trois ans.

tunis001Parfois reproche est fait aux forces de l’ordre de ne pas avoir écrasé l’infâme. Vendredi, 24 octobre, en fin de matinée, elles sont obligées de donner l’assaut. Bilan 5 terroristes liquidés dont 4 femmes, elles aussi armées de kalachnikov. Cela donne tout de suite des scènes de liesse à Oued Ellil et à Tunis. Le soulagement est grand. C’est une victoire. Un regain de nationalisme s’est emparé du pays. Journalistes, syndicalistes, jeunes sont mobilisés. « Dimanche nous leur répondrons en allant voter ». Jamais les Tunisiens n’ont autant aimé leur pays. Jamais le terrorisme n’a été désavoué avec autant de vigueur.

Il reste à espérer que le vote des Tunisiens n’ira pas vers ceux qui se sont montrés tolérants avec le terrorisme.

 


 

 Ben Salah
25/10/2014
 
 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Rencontre des verriers de la Méditerranée

06/09/2005

 Du 11 au 17 Septembre 2005, Centre Sadika, Tunis/Gammarth. L’atelier regroupera une vingtaine d'artisans verriers méditerranéens d’Algérie, Egypte, Espagne, France, Italie, Liban, Maroc et Tunisie. Chaque pays sera représenté par un maître reconnu et un jeune artisan qui seront amenés à concevoir et réaliser des pièces en verre sur le thème: «Le Verre voyageur».

Le mur de l’ambassade US et les failles du pouvoir en Tunisie

17/09/2012

tun_band_110En escaladant le mur, les salafistes, non habitués à voir des lignes rouges et encore moins à demander des autorisations pour leurs manifestations, portent atteinte à l’islam qu’ils prétendent défendre, mettent en péril la suprématie de l’Etat tunisien, nuisent à l’image du pays et à ses intérêts supérieurs.

Le Retour de l’éléphant, de Abdelaziz Belkhodja

28/06/2004

Le Retour de l’éléphant,  de Abdelaziz BelkhodjaAbdelaziz Belkhodja nous prévient dès la première page, voici un livre engagé: dans cinquante ans, le pétrole des arabes sera épuisé. Cent ans d’or noir, la plus grande fortune de l’histoire, ils l’auront dilapidée, comme le font les héritiers écervelés au lieu d’élever leur communauté au firmament de la civilisation.