Appel à projet Ebticar: vitalité du digital arabe

cfi select 110
La qualité et la quantité des projets présentés lors de la sélection finale de l’appel à proposition Ebticar, organisée les 8 et 9 juillet à la Villa Méditerranée (Marseille), a permis de mesurer la richesse du patrimoine digital dans les sociétés arabes.
Catherine Cornet / Nathalie Galesne
 onze cfi 110
Onze projets digitaux à la pointe en terme de créativité, d’engagement citoyen, et de savoir technologique ont été retenus à l’issue du premier appel à proposition lancé par CFI dans le cadre du programme Ebticar.
Nathalie Galesne et Cristiana Scoppa
 cfi cornet 110
Les projets présélectionnés lors de l’appel à propositions lancé par le programme Ebticar revêtent les formes les plus innovantes de la production digitale. De la web radio au micro-blogging, ils tentent de toucher les franges les plus marginalisées de la société.
Catherine Cornet
 
 
ban 545 logosCFI altri 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Related Posts

Dossier. Réflexions sur les révolutions arabes

02/09/2011

Dossier. Réflexions sur les révolutions arabesJ'ai participé le 12 juin 2011 à un colloque sur les révolutions arabes qui s'est tenu à l'université de Bir Zeit sous l'égide de la faculté de droit et d'administration publique.Ce dossier reprend le texte de mon intervention..

Obama, rive sud (de la Méditerranée)

17/11/2008

Obama,  rive sud (de la Méditerranée)Toute la planète a pris part aux élections du nouveau president américain. Entre satire et réalité, quelles impressions, quelles réactions la victoire d’Obama a suscité en Algérie, au Maroc et en Egypte?

DOSSIER: L'accueil d’une centaine d’étudiants réfugiés de la jungle de Calais à l’université de Lille

14/05/2017

0-cederna-110Le tintamarre anxiogène des médias qui se saisissent le plus souvent de la question des réfugiés sous l’angle exclusivement sécuritaire ne saurait nous faire oublier les initiatives solidaires mises en œuvre dans l’Hexagone. Aux côtés des actions de la société civile, le monde académique n’est pas en reste. Le projet porté par l’université de Lille en est l’exemple emblématique. Le récit de cette expérience est publié dans le dernier numéro de la revue « La Vague culturelle/Elmawja » dédié à l’exil. A lire les contributions de Camilla Maria Cederna et de Philippe Vervaecke, maîtres de conférence, qui nous racontent comment l’université peut se mettre à « rimer » avec « hospitalité » et « humanité ». Dossier illustré par Anne Gorouben.