Zsuzsanna, Banat, Vagabond Songs

zsanna 545a
Zsuzsanna, Banat, Vagabond Songs, L’autre Distribution

Il y a des disques, comme ça, qui vous font un effet magique. Vous ne connaissez pas l’artiste, vous ne connaissez rien au genre musical qu’ils sont censés représenter, et vous tombez sous le charme.

De Hongrie, j’avoue que je ne connaissais que les musiques tsiganes - que j’adore ! - mais, circuits mondiaux de la distribution obligent, nous recevons en France peu de disques venus de ce pays, et avons rarement l’occasion d’entendre cette langue chantée...

Pour notre bonheur, Zsuzsanna a posé ses pénates pour un moment à Paris, ce qui nous vaut ce petit bijou, réalisé par le très clairvoyant Philippe Teissier du Cros : en soi, un gage de qualité musicale.

Et à l’écoute, même sans comprendre goutte à ce que notre vagabonde artiste nous chante à l’oreille, nous sommes séduits par ce chant discret, à la mélancolie légère, aux sons neufs, tantôt très doux tantôt rugueux, comme l’est la vie.

Une photo dans la pochette du disque symbolise l’univers de Zsuzanna, qui bourlingue de par le monde depuis des années : une photo en noir et blanc, d’une carriole à cheval, qui traverse un village tout à fait ordinaire, qui pourrait être n’importe où, pavillons modernes avec leurs toits de tuile, comme il y en a dans presque tous les pays aujourd’hui. Chantant en hongrois, en rom, ou en anglais, des chansons traditionnelles hongroises, tsiganes, ou des poésies de sa composition, Zsuzsanna nous enchante de sa présence légère, discrète, mais qui nous met le coeur en joie, comme la vue du passage d’une carriole à cheval, un beau matin, dans notre rue...          

Une étoile (filante) est née?...

//Ecouter «At night»

 

www.zsuzsanna-varkonyi.com -

 


 

 Nadia Khouri-Dagher

 

 

 

 

Related Posts

MUZZIKA! Juin-Juillet 2013

14/07/2013

mk0_CARMONA110L’été sera espagnol, et toute cette livraison de MUZZIKA! est consacrée à l’Espagne! Coup de chapeau d’abord pour Juan Carmona, qui nous revient avec sa guitare flamboyante. Flamenco toujours, plus traditionnel, avec Vasco Hernandez. Buika s’échappe du flamenco qui la fit connaître pour voguer vers le jazz et ...

Les dansantes Nuits de Nacre

03/10/2012

nacre_110Comment mesurer le succès d’un festival de musique ? Par sa capacité à faire danser les gens ! C’est ce qui se passé à Tulle, chaque année, pendant le Festival d’accordéon Les Nuits de Nacre.

MUZZIKA! Février 2010

01/02/2010

MUZZIKA! Février 2010Ce mois-ci, l’époustouflant multi-instrumentiste Abaji, qui revendique un héritage gréco-turco-arméno-arabo-libanais.  Les touaregs Tamikrest,... Le Crète Giorgis Xylouris... Et le jazziste libanais Ibrahim Maalouf, qui joue de la “trompette arabe”...