Juifs et musulman, autopsie d’une séparation

jui mus 1 110
Au moment de l’apparition de l’islam au VII ème siècle, les juifs sont depuis longtemps établis dans ce qui sera le monde islamique, un empire qui ne cesse de croître au gré des dynasties qui vont s’y succéder et dont la Sublime Porte est le prolongement.
jui mus 2 110
Dès 1930 la colonisation juive de la Palestine est orchestrée par l’Agence juive, organisation non gouvernementale établie en 1929 à Londres et à Jérusalem. Après la création d’Israël, l’émigration juive s’accroît de manière exponentielle.
jui mus 3 110
Mohamed Boual a soixante dix ans tout rond, il se souvient des années cinquante à Mostaganem comme d’une mosaïque frémissante : "Les bruits, les sons, les langues -l’arabe, le maltais, le français - étaient mixés dans notre univers quotidien. Nous habitions avec des familles juives, espagnoles dans la même impasse."
   

Related Posts

DOSSIER: L'accueil d’une centaine d’étudiants réfugiés de la jungle de Calais à l’université de Lille

14/05/2017

0-cederna-110Le tintamarre anxiogène des médias qui se saisissent le plus souvent de la question des réfugiés sous l’angle exclusivement sécuritaire ne saurait nous faire oublier les initiatives solidaires mises en œuvre dans l’Hexagone. Aux côtés des actions de la société civile, le monde académique n’est pas en reste. Le projet porté par l’université de Lille en est l’exemple emblématique. Le récit de cette expérience est publié dans le dernier numéro de la revue « La Vague culturelle/Elmawja » dédié à l’exil. A lire les contributions de Camilla Maria Cederna et de Philippe Vervaecke, maîtres de conférence, qui nous racontent comment l’université peut se mettre à « rimer » avec « hospitalité » et « humanité ». Dossier illustré par Anne Gorouben.

Dossier R.O.M.

01/05/2015

rom 110x110

Globa-Napoli

27/09/2007

Globa-NapoliAprès «les Soudanais du Caire», le dossier Turquie-Europe, et les migrations subsahariennes en Algérie, le cycle d’enquêtes «Marges et confins en Méditerranée», soutenu par la Fondation Européenne de la Culture, s’arrête cette semaine dans le sud de l’Italie, à Naples. Comprendre la cité parthénopéenne à travers son immigration permet de découvrir une ville globalisée par le bas où le phénomène camorriste est encore omniprésent, et la marge révèle une ville contradictoire «tolérante par distraction»…