Artistes en tunisie

« Artistes en tunisie »est une belle rencontre avec les créateurs et les oeuvres de la scène tunisienne contemporaine. C’est à partir d’eux que la réalité et la société tunisienne sont interrogées. Dans les prochains jours seront aussi publiés sur site d’Arte des extraits d’œuvres littéraires dont "Tunisie, carnets d'incertitude" de Cécile Oumhani.

www.arte.tv/guide/fr/049472-000/artistes-en-tunisie

//© Image et Compagnie

 

 

« Artistes en tunisie »

 

Serge Moati propose de regarder la réalité politique tunisienne à travers le prisme des artistes.

Ceux-ci sont l'incarnation de la liberté d'expression chèrement acquise avec la révolution, et la cible première des islamistes qui menacent gravement leur liberté de création. État des lieux d’un laboratoire en pleine ébullition.

 

En Tunisie, les artistes sont les baromètres des lignes de force qui s'affrontent dans le pays, les porte-parole de ceux qui ne l'ont pas. Ils sont l'incarnation de la liberté d'expression chèrement acquise avec la révolution, et la cible première des islamistes qui menacent gravement leur liberté de création. Ce documentaire dresse un état des lieux et rassemble les témoignages et les performances d’artistes de toutes disciplines et de toutes convictions politiques.

Pays de cœur

"Pour observer et comprendre la Tunisie, mon pays de cœur, j’ai voulu ce recul que seule permet l’œuvre d’art : arrêt du temps, instantané des émotions qui secouent une société…", explique Serge Moati. Si la Tunisie a souvent joué un rôle d’avant-garde du monde arabe, il est plus que jamais indispensable, selon l’auteur, de s’intéresser à ses créateurs contemporains pour écrire le passé, composer le présent et dessiner un avenir démocratique.

 

//Les premières minutes du film


 
 
 
 
 
 

Related Posts

Peinture: les «Détours de Mona»

07/03/2006

Peinture: les «Détours de Mona»Vernissage le jeudi 23 mars, Paris. La Galerie Europia accueille jusqu’au 31 mars 2006 l’exposition «Détours de Mona». Vous pourrez y découvrir une série des dernières huiles sur toile de l’artiste.

Le cinquième Printemps de Sbeïtla

17/03/2005

Le cinquième Printemps de SbeïtlaSbeïtla, Tunisie, 23-26 mars 2005 A l’origine du Printemps de Sbeïtla, il y a la volonté d’un jeune professeur de français de la région, Adnan Helali. Ou mieux encore, il y a un dénuement culturel, un appauvrissement que ce jeune a juré de vaincre. Il monte à Tunis, convainc le Ministère du Tourisme et le Ministère de l'Education et de la Formation et le Service Culturel de l’Ambassade de France de lui faire confiance. Une jeune association voit le jour qui s’attelle à donner de la vie à la culture de la ville. Sbeïtla a un atout majeur: son patrimoine archéologique.

Recrudescence de violence en Tunisie

12/01/2011

Recrudescence de violence en TunisieLe sang a encore coulé en Tunisie. Il continue de couler. Le pays a connu une recrudescence de violence qui a touché le pays tout entier, de Bizerte à Douz, où on déplore trois morts dont un universitaire.