Le métier d’intellectuel, dialogues avec quinze penseurs du Maroc

siel 300Vient de paraître aux éditions En toutes lettres, Le métier d’intellectuel, dialogues avec quinze penseurs du Maroc, cosigné par Fadma Aït Mous et Driss Ksikes. Le lancement du livre aura lieu le vendredi 21 février dans le cadre du 20e Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca.
Une rencontre avec les auteurs, animée par Simon-Pierre Hamelin, est prévue de 17h à 19h sur le Stand de l’Institut français du Maroc, sur le thème de « l’intellectuel et la cité ».
Cet ouvrage est le fruit de cinq années de dialogue avec quinze penseurs du Maroc, sur leurs parcours intellectuels, leurs idées phares et leurs conceptions de la cité. Les auteurs ont ainsi rencontré Abdeslam Benabdelali, Ali Benmakhlouf, Rahma Bourqia, Mohamed Chafik, Mohammed Ennaji, Halima Ferhat, Abdelfattah Kilito, Driss Khrouz, Abdellah Laroui, Fatema Mernissi, Abdelhay Moudden, Hassan Rachik, Abdellah Saaf, Abdelahad Sebti et Mohamed Tozy.
Ce travail vient en partie répondre aux attentes nées des manifestations de 2011. Les auteurs sont allés à la rencontre des intellectuels susceptibles d’aider les citoyens à comprendre les enjeux politiques, économiques, sociétaux et culturels et à mieux s'orienter dans la sphère publique.
Appuyés autant sur les questions d’actualité que sur les publications de chacun, ces dialogues montrent que ces penseurs ont, plus que des certitudes à asséner, des interrogationsà partager.Le métier d’intellectuel, dialogues avec quinze penseurs du Maroc inaugure la collection des Presses de l’Université citoyenne, créée en janvier 2014 dans le prolongement de l’Université Citoyenne.
Ce projet, initié par HEM en 1997, a pour but d’ouvrir l’espace académique à un large public de non spécialistes.
Dans le respect de cet esprit, Les Presses de l’Université citoyenne se donnent pour objectif de contribuer, par des publications exigeantes tout autant qu’accessibles, à la dissémination d’une culture générale en sciences économiques, en sciences sociales et en sciences politiques et, au-delà, de contribuer à la dissémination de la culture du débat et de l’esprit critique.

Contact : info@etlettres.com

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

«Femmes et religions: points de vue de femmes du Maroc»

27/03/2015

fem fem 110La galerie Fan-Dok accueille 21 artistes plasticiennes du Maroc qui ont réalisé des travaux sur la cohabitation des religions dans la cité, et sur la discrimination de la femme dans les différentes religions. Rabat, du  17 mars  au 11 avril 2015.

Cinema Nachia

02/12/2013

nachia 110bisLa sixième édition du festival Cinemanachia, dédié entièrement à la jeune création marocaine et africaine, se déroulera à la cinémathèque de Tanger du 29 novembre au 08 décembre 2013.

Festival Issni N Ourgh International du Film Amazighe/ 2016

19/06/2016

fest-amaz-110A l’instar des autres arts, le cinéma est une production culturelle et sociale mais aussi une industrie. De ce fait, il est intimement lié à la société qui le produit et en reflète l’histoire, les différents aspects, les enjeux et les mutations.