Cécile Oumhani, lauréate du prix Virgile 2014

cecile 270Cécile Oumhani grandit entre le français et l’anglais, dans un environnement multiculturel. Très marquée par les séjours effectués pendant son enfance dans sa famille maternelle au Canada anglophone, elle développe une familiarité avec des univers variés : Belgique, Inde, Allemagne, Écosse… Et donc sa rencontre avec la Tunisie à l’âge adulte est venue presque naturellement s’ajouter aux autres facettes de son imaginaire. Très tôt, elle découvre l’écrit comme un remède à l’absence et à l’éloignement. Son rapport avec les mots se nourrit de littératures francophones et anglophones abordées dès le début dans leur langue d’origine, développant ainsi un fort intérêt pour ce qui se laisse apercevoir et se dérobe inévitablement dans l’entre-deux langues ou plus simplement l’entre-les-langues. 

« Passionnée d’écriture (À fleur de mots: la passion de l’écriture, Montpellier 2004), héritière de la sensibilité de sa mère, l’artiste-peintre écossaise, Madeleine Vigné-Philip, Cécile Oumhani nous décrit, avec empathie et poésie, dans une langue à la fois charnelle et épurée, des personnages attachants de par leur force ou leur fragilité, aux prises avec les traditions ou la modernité. Elle nous entraîne, dans des récits à l’architecture raffinée, dans l’univers intérieur de ces femmes ou ces hommes qui, issus de couples mixtes, se lancent à la recherche de leur enfance passée sous silence sur l’une ou l’autre rive de la Méditerranée... » Regina Keil-Sagawe

Œuvres :

◦    1995 : A l’abside des hêtres, poèmes, Centre Froissart

◦    1995 : Fibules sur fond de pourpre, nouvelles, Le Bruit des Autres

◦    1996 : Loin de l’envol de la palombe, poèmes, La Bartavelle

◦    1997 : Vers Lisbonne, promenade déclive, poèmes, Encres Vives

◦    1998 : Des sentiers pour l’absence, poèmes, Le Bruit des Autres

◦    1999 : Une odeur de henné, roman, Paris-Méditerranée/Alif

◦    2001 : Les Racines du mandarinier, roman, Paris-Méditerranée

◦    2003 : Chant d’herbe vive, poèmes, Voix d'Encre (accompagnement plastique : Liliane-Eve Brendel)

◦    2003 : Un jardin à La Marsa, roman, Paris-Méditerranée

◦    2004 : À fleur de mots, essai, Chèvre-Feuille Etoilée

◦    2005 : Demeures de mots et de nuit, poèmes, Voix d'Encre (accompagnement plastique : Myoung-Nam Kim)

◦    2007 : Plus loin que la nuit, roman, L'Aube

◦    2008 : La Transe, nouvelles, collection Bleu Orient, Jean-Pierre Huguet éditeur

◦    2008 : Le Café d'Yllka, roman, Elyzad   Prix littéraire européen de l'ADELF 2009

◦    2008 : Au miroir de nos pas,poèmes, Encres Vives

◦    2009 : Jeune femme à la terrasse, poème (versions anglaise et française), Al Manar (accompagnement plastique: Julius Baltazar)

◦    2009 : Temps solaire, poèmes, Voix d'Encre (accompagnement plastique : Myoung-Nam Kim)

◦    2011 : Plus loin que la nuit, roman, nouvelle édition, collection poche, Chèvre-Feuille Etoilée

◦    2011 : Cités d'oiseaux, poèmes, livre d'artiste, Editions de la lune bleue, (accompagnement plastique : monotypes de Luce Guilbaud)

◦    2012 : Une odeur de henné, roman, nouvelle édition, collection poche, Elyzad, Prix Grain de Sel 2013

◦    2012 : L'Atelier des Strésor, roman, Elyzad, Mention spéciale du Prix franco-indien Gitanjali 2012, Prix de la Bastide 2013

◦    2013 : La Nudité des pierres, poèmes, éditions Al Manar (accompagnement plastique : Diane de Bournazel)

◦    2013 : Tunisie, carnets d'incertitude, Elyzad

Le prix Virgile 2014 sera remis à Cécile Oumhani le samedi 14 juin 2014 à partir de 14 heures, à l’Espace culturel Mompezat (16, rue Monsieur Le Prince. 75006 Paris)

cecile 545


 

A lire également ce dossier dédié à l’écrivaine:

http://www.babelmed.net/dossier/39-mediterraneo/13364-cecile-oumhani-la-construction-dune-uvre.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Booker prize arabe, un prix crédible pour le roman arabe

24/02/2008

Booker prize arabe,  un prix crédible pour le roman arabeDu Caire à Beyrouth en passant par Damas et Aman, il n’est plus question que du Booker prize arabe financé par les Emirats Arabes Unis. Un article paru dans An Nahar, écrit par quatre journalistes arabes, rend compte de l’ambiance.

Figures du Père

21/11/2007

Figures du PèreJeudi 22 novembre, Institut du Monde Arabe. Il ne faut surtout pas manquer ce nouveau jeudi de l’IMA à Paris. Des romancières, pour la plupart maghrébines, viendront parler de leur travail d’écriture et évoquer la figure du père. (Présentation suivie de l'interview de Cécile Oumhani)

Ecrire, disent-elles…

16/11/2007

Ecrire,  disent-elles…Entre la France et le Maghreb, écrire disent les écrivaines maghrébines ne va pas vraiment de soi. Nous proposons ici quelques exemples au féminin d’une littérature féconde et polyphonique.