RENAUD GARCIA-FONS, Beyond the double bass

//Ecouter

«C’est après avoir visionné le film documentaire réalisé par Nicolas Dattilesi sur mon parcours musical, qu’a germé en moi l’idée de regrouper sur un seul album un choix de titres provenant de mes 10 premiers Cds», explique Renaud Garcia-Fons. Voici donc une sélection de 14 de ses compositions, qui reflète 20 ans de travail et de recherche autour d’un instrument - la contrebasse - que l’artiste ne cesse d’explorer.

dec jan 13 14 mk fonsRenaud Garcia-Fons, que babelmed apprécie beaucoup (www.babelmed.net), nous fait voyager dans les différents univers qui ont nourri son imaginaire. L’Espagne dont viennent ses parents («En mi barrio»), l’Orient où il a beaucoup voyagé («Oriental Bass»), l’Inde dont il aime les instruments («Entremundo»), le Sahara et ses rythmes («Wadi Rum»), le Brésil («Berimbass»), ...

On retrouvera sur l’album de nombreux artistes avec lesquels Renaud Garcia-Fons aime travailler, comme les accordéonistes David Venitucci et Jean-Louis Matinier, ou le flûtiste bansouri Henri Tournier. Et dans l’unique création de cet album, l’artiste convie sa fille, Soléa, à chanter un poème espagnol («Camino de Felicidad»).

Le disque est accompagné d’un dvd contenant le documentaire de Nicolas Dattilesi, où l’on voit l’artiste au travail, en recherche perpétuelle...

 Si vous ne connaissez pas encore Renaud Garcia-Fons, vous aurez, avec ce double coffret, la chance d’une belle découverte, avec sa musique, et avec l’homme...

 

www.renaudgarciafons.com

 

Nadia Khouri-Dagher




 

Related Posts

MUZZIKA! 2010

08/01/2011

MUZZIKA! Novembre 2009

11/11/2009

MUZZIKA! Novembre 2009 Ce mois-ci: Amazigh et ses chansons engagées contre l’Algérie d’aujourd’hui; Sarazino, Algérien de Quito qui aime le reggae; le trio Joubran fait revivre la voix de Mahmoud Darwish; Steve Shehan et Nabil Othmani nous offrent leur Sahara; et l’Egyptien Georges Kazazian et l’Indien Rahul Sharma marient leurs musiques d’Orient.

MUZZIKA! Avril 2012

25/06/2012

mk110_apr12Ce mois-ci: le piano sensible de Ludovico Einaudi (Italie); le cinéma musical de Toufic Farroukh (Liban); l’électro-pop hardi de Yasmine Hamdane (Liban); les chansons rebelles de l’Algérie coloniale; les fusions méditerranéennes de Oneira; et les chants subversifs du Cor de la Plana (Marseille). Marcha!