WALLS

walls stretto 220Le projet Walls conçu par la Compagnie théâtrale Astragali de Lecce (Italie), et soutenu par le programme Culture 2007-2013 de la Commission européenne, se propose d’interroger les identités de frontière en Méditerranée, et de les dissiper à travers la création et l’information.

Plusieurs rencontres et résidences artistiques rythmeront ce projet selon quatre grands axes thématiques : «Théâtre au croisement des nouveaux murs » (Şerince, Turquie), « Anciens et nouveaux murs » (Zante, Grèce), « Murs et mémoires » (Paris, France), « Langues maternelles, révélatrices de conflits à travers le théâtre » (Nocosie, Chypre). Le projet sera également accompagné par la production de contenus journalistiques concernant les frontières (agenda, reportages, chroniques culturelles, etc.).

De nombreux partenaires sont impliqués dans Walls, parmi eux : l’Université du Salento, Le théâtre public des Pouilles, l’International Theatre Institute (Italie), l’International Theatre Institute(Chypre), le Theatre Institute – Direction Générale Internationale (France), Association Un vrai Beau Gars (France), Theatre Tsi Zakynthos (Grèce), la Performance Research Association (Turquie) et le site Babelmed (Italie).

 

 

 


 

Contacts:

Astragali

teatro@astragali.org

www.astragali.org

Babelmed

info@babelmed.net

www.babelmed.net

 

Related Posts

Islam “mad(e) in Europe”

20/11/2009

Islam “mad(e) in Europe”Si l’islam pose les mêmes questions à l’ensemble des pays européens, ils n’y répondent pourtant pas tous de la même façon. De polémiques surprenantes en drôles d’initiatives, petites chroniques d’un islam presque ordinaire. (article paru dans le n°31 du «Courrier de l’Atlas»)

«Les médias en Méditerranée»: révélateurs de conflits et instruments de changement

05/06/2009

«Les médias en Méditerranée»: révélateurs de conflits et instruments de changementLe souci des auteurs de cet ouvrage est celui de «repenser la place des médias dans les sociétés des pays du pourtour de la Méditerranée et de questionner, si possible, leurs effets sur les scènes politiques et les comportements des utilisateurs».