Déclaration pour Syrie democratique

sy_int_333Une centaine d’intellectuels, d’artistes et opérateurs culturels syriens viennent de signer une déclaration dans laquelle ils réaffirment leur totale adhésion aux principes de la révolution populaire déclenchée en mars 2011 et que résument les mots d’ordre de liberté, dignité, justice sociale et unité nationale.

 

 


 

Fidèles aux sacrifices du peuple syrien, à sa longue épreuve, à son courage exemplaire dans la lutte contre la tyrannie et l’arbitraire, attentifs aux changements en cours sur les plans local, régional et international dont les conséquences seront déterminantes dans les semaines et les mois à venir, se référant au Pacte national signé au Caire le 3 juillet 2012 par toutes les forces de l’opposition, les signataires, écrivains, artistes, travailleurs dans les différents secteurs culturels, affirment:

  1. Leur totale adhésion aux principes de la révolution populaire déclenchée en mars 2011 et que résument les mots d’ordre de liberté, dignité, justice sociale et unité nationale.

  2. Leur soutien aux forces vives de la révolution qui militent pour l’instauration d’un régime démocratique pluraliste, garant de l’indépendance, de la sécurité et de l’intégrité territoriale du pays, ainsi que des libertés individuelles et collectives et de l’égalité entre tous les citoyens sans aucune forme de discrimination.

  3. Leur attachement à l’autonomie de décision du peuple syrien et leur refus de toute politique qui engage la Syrie dans les conflits stratégiques et confessionnels entre les puissances régionales.

  4. Leur conviction que le régime despotique et corrompu qui sévit en Syrie depuis plus de quarante ans porte l’entière responsabilité de la situation tragique dans laquelle se trouve le pays, et que le salut de la Syrie réside dans le renversement de ce régime.

  5. Leur aspiration à une solution pacifique permettant d’arrêter le carnage et de préserver l’unité nationale et l’intégrité territoriale, ce qui implique le départ de Bachar al-Assad et des piliers de son régime, et la dévolution du pouvoir sous l’égide de l’ONU à un gouvernement de transition chargé de réunir les conditions nécessaires à l’élection d’une assemblée constituante dont la mission serait l’adoption d’une constitution démocratique et la supervision d’élections législatives libres et loyales.

 

Parmi les signataires, on relève les noms de plusieurs figures de l’opposition laïque, comme le philosophe Sadeq al-Azm qui préside l’association des écrivains syriens, la première présidente de la « Déclaration de Damas » Fidaa Haurani, les écrivains Yassine al-Hajj Saleh, Subhi Hadidi et Fayez Sara, les romanciers Rafik Schami, Fawwaz Haddad, Samar Yazbek et Rosa Yassine, les poètes Racha Omran, Hazem Azmeh, Nuri Jarrah et Hala Muhammad,  les plasticiens Youssef Abdelké, Assem Al-Bacha et Mounir Chaarani, les cinéastes Haytham Haqqi, Hala Abdallah et Ali Atassi, les comédiens Mayy Skaf, Fares El- Hélou et Darina al-Joundi.

 

 



 

 

 

Related Posts

Quand le christianisme était religion d’Etat

27/12/2009

Quand le christianisme était religion d’EtatQuand ils abordent les problèmes géopolitiques, les médias appellent “monde arabo-musulman” une région floue qui touche à la fois l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Une appellation qui exclut les nombreux chrétiens habitant la région et gomme des siècles d’histoire pendant lesquels cette religion domina le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Les couleurs de l’Iraq à Damas

25/02/2009

Les couleurs de l’Iraq à DamasParmi les réfugiés, des artistes. Parmi ces artistes, des peintres. Parmi ces peintres, Amer Ali. Nous avons choisi de lui consacrer le dernier article de ce dossier, afin de rehausser le tableau brossé précédemment de quelques couleurs. Et aussi, afin de témoigner de la puissance salvatrice de l’art.

Vague blanche pour la Syrie

06/03/2013

stop_110«France inter» a invité Manon Loizeau, journaliste reporter qui s'est rendue clandestinement en Syrie lors des événements de 2011 et en septembre dernier, Fabienne Servan-Schreiber productrice (CinéTévé), Béatrice Soulé documentariste, Hala Al Abdallah réalisatrice syrienne, qui se mobilisent pour la Vague Blanche pour La Syrie. Appel à la solidarité avec le peuple syrien.