Cécile Oumhani. La construction d’une œuvre

oum_110_a Cécile Oumhani. La construction d’une œuvre
Patiemment mais avec l’obstination de la passion et du talent qui l’anime, Cécile Oumhani construit depuis bientôt 30 ans une œuvre qui arpente les chemins de la poésie, du roman et de l’essai. Ce faisant son écriture limpide nous immerge au cœur des territoires chamboulés de la Méditerranée.
oum_110_b Entrer en littérature
Quelle relation Cécile Oumahni entretient-elle avec l’écriture ? Comment éclaire-t-elle ce rapport sans cesse renouvelé d’une création à l’autre ?
oum_110_c Femmes au coeur du récit
Les romans de Cécile Oumhani s’organisent le plus souvent autour de parcours féminins dont nous suivons la progression jusqu’à leur lente éclosion. Pourquoi les femmes occupent-elles cette place prédominante dans son œuvre ?
oum_110_d Les conditions de la création littéraire
«D’une certaine manière, j’écris déjà alors que je marche dans la rue ou voyage dans un train. Il faut que ces fragments prennent racine en moi, qu’ils rejoignent les territoires du rêve.»

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Dossier - Territoires méditerranéens

21/10/2014

dossier ebt 110Rarement les territoires de la rive sud de la Méditerranée n’ont été aussi mis à mal qu’aujourd’hui. Rarement les citoyens méditerranéens n’ont du affronter de telles épreuves, de tels enjeux… A découvrir ce premier dossier Ebticar avec ses articles empruntés à News Syrian Voices, Visualizing Palestine, Mashallah News, Mada Masr et Inkyfada.

Dossier. Réflexions sur les révolutions arabes

02/09/2011

Dossier. Réflexions sur les révolutions arabesJ'ai participé le 12 juin 2011 à un colloque sur les révolutions arabes qui s'est tenu à l'université de Bir Zeit sous l'égide de la faculté de droit et d'administration publique.Ce dossier reprend le texte de mon intervention..

«J'ai un frère», carnet de tournage

10/03/2009

«J'ai un frère»,  carnet de tournageDeux frères séparés par une guerre: Dražan, réfugié politique en France, à Marseille, Dejan en Bosnie-Herzégovine, à Bosanski Brod. En 2007, Dražan décide de rendre visite à son frère. Ces retrouvailles donnent lieu à un documentaire. Récit du tournage par son réalisateur, Emmanuel Vigier.