Hommage à Ariane MNOUCHKINE

  Hommage à Ariane MNOUCHKINE A signaler parmi les activités du CCF de Damas deux journées dédiées à l’artiste française Ariane MNOUCHKINE et à ses collaborateurs avec au programme :
Le mercredi 14 janvier 2004 à 19h30, la pièce Tambours sur la digue, mise en scène et réalisation d’Ariane MNOUCHKINE (version française sous-titrée en anglais), au cinéma Cham. Le film sera suivi d’un débat avec Ariane MNOUCHKINE et Juliana CARNEIRO DA CUNHA, comédienne. Le 15 janvier 2004, de 14h00 à 19h00, aura lieu une rencontre avec les professionnels du théâtre avec la projection du film Au soleil même la nuit: scènes d’accouchements. un film d’Eric DARMON et Catherine VILPOUX en harmonie avec Ariane MNOUCHKINE (1997-2h40). Version française, traduction simultanée en arabe (traduction Dimitri Avghérinos). Voici le détail du programme:
17 heures: Conversation-débat en présence de Ariane MNOUCHKINE, réalisatrice et metteur en scène au Théâtre du Soleil et Juliana CARNEIRO DA CUNHA, comédienne au Théâtre du Soleil.
19 heures: Cocktail.
20 heures: Projection du film Molière d’Ariane MNOUCHKINE (1978- 250 mn, version française sous-titrée en arabe).
Antonia Naim

Related Posts

Soutenir les Syriens

16/06/2011

Soutenir les Syriens En Syrie, le bilan est lourd: 1.500 morts, hommes, femmes et enfants, et plus de 10.000 détenus. Plusieurs associations invitent à venir exprimer solidarité et soutien au peuple syrien, vendredi 24 juin, à l'annexe de la Bourse du travail de Paris.

Homs: capitale de la révolution syrienne

08/02/2012

Homs: capitale de la révolution syrienneHoms est devenue une ville martyre. Pourtant, dans les pires moments de la tragédie qu’ils traversent, ses habitants ont recours à l’humour comme arme de résistance. Et un peuple qui chante sa propre mort avec humour pour parvenir à la liberté ne peut que vaincre.

La situation du documentaire en Syrie: rencontre avec Hala Alabdalla

14/04/2009

La situation du documentaire en Syrie: rencontre avec Hala AlabdallaCoréalisatrice de nombreux documentaires, collaboratrice artistique et productrice, auteure d’un documentaire: «Je suis celle qui porte les fleurs vers sa tombe» internationalement reconnu, Hala Alabdalla en sait long sur un genre qui demeure mineur dans son pays.