Dossier. Les différentes étapes du projet H.O.S.T

 
migranti_110 Acteurs, migrants
Le spectacle Métamorphoses présenté par Astràgali à Lecce le 5 mai dernier concluait une résidence artistique avec des actrices et des acteurs originaires d’Allemagne, de Lettonie, de Turquie, de Bulgarie, de France, de Grèce, d’Albanie, d’Espagne, d’Angleterre, d’Ukraine, du Burkina Faso et d’Italie. Interviews de Babelmed.
ah_110_zante Le théâtre sur les routes des migrations: Astràgali en Grèce
Zacynthe la Ionienne, terre natale de Ugo Foscolo, est la quatrième étape du projet Host (Hospitality Otherness Society Theatre), avec l’Université du Salento aux commandes et la compagnie Astràgali Teatro à la direction artistique.
cadix_110 L’expérience migratoire dans le récit des habitants étrangers : l'exemple de Cadix
A partir de récits d’expériences personnelles de migration, cette recherche sur l'immigration à Cadix offre une vue d'ensemble du paysage migratoire de la ville, ses différentes réalités, ses aspects sociaux, ses dynamiques de migration.
ah_110_astra Théâtre et migration – Astrágali à Nicosie
La dynamique de la migration dans les vies réelles des migrants hommes et femmes est l’élément central du projet H.O.S.T., qui fait halte à Chypre avec son atelier théâtral de haute formation mené par Astràgali et un groupe de chercheurs coordonné par Mario Longo, Professeur de Sociologie à l’Université du Salento.
host_salento_110 Le projet HOST (Hospitality, Otherness, Society, Theatre)
Salento(Italie)-Espagne-Grèce. Le projet HOST en appelle au théâtre et à la recherche sociologique pour raconter l’émigration d’hier et d’aujourd’hui, à travers les paroles des migrants et les yeux du Théâtre.

 

 

Related Posts

La journée sans immigrés

08/02/2010

La journée sans immigrés Le Courrier de l'Atlas consacre son dossier du mois de février à la journée du 1er mars. Comment le collectif qui a pris l'initiative de changer le regard sur l'immigration est-il suivi en France et en Europe?

DOSSIER: L'accueil d’une centaine d’étudiants réfugiés de la jungle de Calais à l’université de Lille

14/05/2017

0-cederna-110Le tintamarre anxiogène des médias qui se saisissent le plus souvent de la question des réfugiés sous l’angle exclusivement sécuritaire ne saurait nous faire oublier les initiatives solidaires mises en œuvre dans l’Hexagone. Aux côtés des actions de la société civile, le monde académique n’est pas en reste. Le projet porté par l’université de Lille en est l’exemple emblématique. Le récit de cette expérience est publié dans le dernier numéro de la revue « La Vague culturelle/Elmawja » dédié à l’exil. A lire les contributions de Camilla Maria Cederna et de Philippe Vervaecke, maîtres de conférence, qui nous racontent comment l’université peut se mettre à « rimer » avec « hospitalité » et « humanité ». Dossier illustré par Anne Gorouben.

Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne

31/08/2011

Rencontre avec Riad al Turk,  figure de proue de l’opposition syrienneRiad al Turk, surnommé «le Mandela de la Syrie» pour les 17 ans passés en cellule d’isolement, sort ici de son silence et raconte la révolution syrienne, son devoir de l’accompagner hors du champ médiatique.