Franca Masu, "Almablava"

 

cover_Almablava_545

 

 

Nous sommes fan de Franca Masu, artiste sarde que nous vous avons déjà présenté pour ses précédents albums. Elle nous revient dans cet album encore plus enracinée dans son île de Sardaigne, et dans son village d’Alghera, qu’elle avait quitté un temps: «Je reviens à Alghera, à mes gens... La terre est une force primordiale, u baiser tellement charnel qu’il ne te lâche plus...»

Comme dans ses précédents opus, Franca chante ici, encore et encore, des paysages qu’elle a «dans la peau» : la mer, qu’elle aime non pas d’amour mais de passion, la lune, le ciel, les barques qui passent sur l’eau...

Contemplation qui est aussi introspection, voyage intérieur, vers des émotions, douces ou plus puissantes, que France met merveilleusement en musique, accompagnée de musiciens formidables - notamment les cordes, avec la guitare (espagnolisante) d’Alessandro Girotto et l’accordéon doux et poignant de Fausto Beccalossi.

La voix grave, une manière de chanter qui s’apparente parfois aux grandes voix de femmes d’Amérique Latine, par sa puissance et ses modulations extrêmes, des mélodies absolument délicieuses: Franca Masu, qui chante en italien mais aussi en catalan (car cette partie de la Sardaigne fut Catalane jadis), a récolté honneurs et reconnaissance en Italie et en Espagne. En signant avec le label World Village, qui est international, Franca vient de franchir une étape supplémentaire dans la reconnaissance de son talent. A découvrir, si vous ne la connaissez pas encore!

L’écouter:

mkkk_mag2013

 

 

 

 

 

www.francamasu.com

 

 

 


 

Nadia Khouri-Dagher

 

mai 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

MUZZIKA! Décembre 07-Janvier 08

09/01/2008

MUZZIKA! Décembre 07-Janvier 08De Londres à Lahore en passant par Erevan: un beau voyage pour commencer l'année!

NINO ROTA, La dolce vita

07/09/2013

ladolce 110Justement, voilà que Milan Music ressort la bande originale du film de Fellini «La dolce vita» (La vie douce), paru en 1960, musique signée Nino Rota. Et à l’écoute du cd, on réalise à quel point Nino Rota est amoureux du jazz, et en a imprégné toutes ses compositions.

MUZZIKA! Août 2013

03/08/2013

mk0_myrddinCoup de chapeau à Myrddin, jeune prodige de la guitare, à laquelle il donne les couleurs les plus variées. Coup de maître pour Richard Galliano avec ses «Quatre saisons», qui rapprochent Vivaldi et Bach. Coup de tête pour Ses, artiste espagnole rebelle et inclassable, qui n’en fait qu’à sa tête pour choisir ses styles musicaux. Coups frappés sur...