Journées de la Francophonie

  Journées de la Francophonie
Organisée par un comité de la francophonie locale (dont Myriam Antaki, Gabriella Jérusel, Salam Kawakibi) sous l'initiative du consul de France René Jérusel, soutenue par des sponsors privés, la manifestation se déroulera à Alep du 14 au 28 mars.
Parmi les nombreux événements, signalons une série de conférences: celle de l’écrivain russe francophone Andreï Makine au titre évocateur «Une langue pour dire l'indicible», «Langage et silence» de la romancière française Sylvie Germain, «Imaginaire du désert» du poète et romancier algérien Mohammad Kacimi.
Grand amoureux des pays arabes et de leur culture, le journaliste, écrivain et animateur de télévision Frédéric Mitterrand rencontrera le public le dimanche 21.
Des poèmes, des chants, des danses seront également au rendez-vous de ces journées de la francophonie. Parmi les concerts, une soirée de musique orientale, oud et quânoun, des musiciens Muhammed Ayman Jissri et Abdel Rahman Jissri, le jazz de Papa Stompers et Aldo Romano Trio et le concert: «M. Offenbach restera chez lui le…».
Côté arts, à l’affiche les expositions «Couleurs de Syrie» et «Pigments et motifs de Syrie» et côté photographie l’expo «Promenades syriennes» de Ferrante Ferranti. Côté cinéma, projection du documentaire Etre et avoir de Nicholas Philibert, un grand succès dans les salles françaises.
Programme théatral aussi avec les pièces «La vie est immense» et «La Jalousie" de Sacha Guitry»
Programme complet ci-joint.

Antonia Naim
________________________________________________________________

Related Posts

Les palestiniens d’Irak, prisonniers du désert et victimes de l’oubli

25/02/2009

Les palestiniens d’Irak,  prisonniers du désert et victimes de l’oubliDoublement réfugiés, les palestiniens-iraquiens ont du fuir l’Irak à cause des persécutions subies par leur communauté. La Syrie, maintenant une position ferme à leur égard, leur ferme ses portes. Leur ultime patrie est une prison de sable dans le désert, quelque part entre l’Irak et la Syrie, là où l’on risquerait presque de les oublier.

Omar Amiralay s’en est allé

09/02/2011

Omar Amiralay s’en est alléLe réalisateur Omar Amiralay a été emporté par un crise cardiaque, chez lui à Damas samedi 5 février. Il n’avait eu cesse dans ces documentaires de dénoncer les pouvoirs autoritaires et corrompus des sociétés arabes.

Syrie: «Quand les marionnettes se révoltent contre le dictateur»

29/12/2011

Syrie: «Quand les marionnettes se révoltent contre le dictateur»Parmi les expressions artistiques qui se sont propagées sur internet et sur les réseaux sociaux, ne surtout pas manquer le groupe de théâtre de marionnettes «Masasit Mati», par référence à la boisson mati consommée dans l’Orient arabe.