La jeune femme la plus courageuse d’Egypte


Samira Ibrahim, la jeune femme la plus courageuse d’Egypte
Samira Ibrahim
Agé de 25 ans, Samira Ibrahim, qui vient du Sud conservateur du pays, n’est pas une activiste. La jeune femme a pourtant trouvé le courage de dénoncer l’armée de viol, après avoir été contrainte de subir un test de virginité.

Samira avait enduré cette violence et cette humiliation après avoir été arrêtée lors d’une manifestation se déroulant le 9 mars 2011, il y a exactement un an et un jour.

En brisant le silence, Samira Ibrahim, que de nombreux citoyens désignent désormais comme «la jeune femme la plus courageuse d’Egypte », a voulu éviter que d’autres Egyptiennes deviennent elles aussi victimes de telles pratiques. Elle a appelé les organisations égyptiennes et internationales de défense des droits de l’homme à la soutenir, et ces dernières se sont rangées à sa cause. Le 27 décembre la justice égyptienne a tranché sur la question des tests de virginité en faveur de Samira.

Babelmed publiera, dans les prochains jours et dans les différentes versions linguistiques du site, le portrait de cette jeune femme qui a su remettre en cause le Conseil Suprême des Forces Armées, contredire les idées reçues sur la femme devant rester soumise aux traditions, et incarner le modèle vivant d’une révolution égyptienne prête à fracasser ces méthodes d’un autre âge et rejeter en bloc l’offense faite aux femmes.



Dina Kabil
08/03/201
2

Related Posts

Égypte, l’écrivain Ahmed Naji toujours emprisonné

09/08/2016

Lo scrittore Ahmed Naji resta in prigione | babelmed | cultura mediterraneaLe 16 juillet dernier, un tribunal du Caire a rejeté la demande d’annulation de peine présentée par la défense de l’écrivain trentenaire Ahmed Naji, détenu depuis déjà 6 mois sur les 2 ans prévus, pour la publication en 2015 de son roman Istikhdam al-Hayah (User la vie) dans la revue littéraire Akhbar al-Adab. (Ebticar/Mada Masr)

Seule la troisième voix sauvera l’Égypte

04/09/2013

egy-seule 110Vendredi dernier, calfeutrée chez moi, je l'ai passé avec comme bruit de fond les hélicoptères volant au-dessus des toits et les détonations résonnant dans les rues. Cela fait presque trois mois que je vis en Égypte, à Alexandrie.

Le laborieux accès au divorce des femmes égyptiennes

09/12/2004

Le laborieux accès au divorce des femmes égyptiennesL’organisation internationale pour les droits humains, Human Rights Watch, vient de publier un rapport assez alarmant sur le droit des femmes égyptiennes en matière de divorce.