La jeune femme la plus courageuse d’Egypte

 

Samira Ibrahim, la jeune femme la plus courageuse d’Egypte
Samira Ibrahim

Agé de 25 ans, Samira Ibrahim, qui vient du Sud conservateur du pays, n’est pas une activiste. La jeune femme a pourtant trouvé le courage de dénoncer l’armée de viol, après avoir été contrainte de subir un test de virginité.

Samira avait enduré cette violence et cette humiliation après avoir été arrêtée lors d’une manifestation se déroulant le 9 mars 2011, il y a exactement un an et un jour.

En brisant le silence, Samira Ibrahim, que de nombreux citoyens désignent désormais comme «la jeune femme la plus courageuse d’Egypte », a voulu éviter que d’autres Egyptiennes deviennent elles aussi victimes de telles pratiques. Elle a appelé les organisations égyptiennes et internationales de défense des droits de l’homme à la soutenir, et ces dernières se sont rangées à sa cause. Le 27 décembre la justice égyptienne a tranché sur la question des tests de virginité en faveur de Samira.

Babelmed publiera, dans les prochains jours et dans les différentes versions linguistiques du site, le portrait de cette jeune femme qui a su remettre en cause le Conseil Suprême des Forces Armées, contredire les idées reçues sur la femme devant rester soumise aux traditions, et incarner le modèle vivant d’une révolution égyptienne prête à fracasser ces méthodes d’un autre âge et rejeter en bloc l’offense faite aux femmes.

 

 

 


 

 


Dina Kabil
08/03/201
2

Related Posts

Coptes, une lutte pour la survie

15/11/2014

tazzina 30x30abstractcriegi 110«Nous resterons ici. Eternels, nous nous éterniserons ici. Et nous avons un seul objectif, un et un seul: être». C’est ainsi que, paraphrasant Mahmoud Darwich, Maher Fahim dit la lutte que mène désormais de nombreux Coptes qui s’accrochent à leur rêve: rester dans leur pays.

Le Caire au mois d'août

12/08/2008

Le Caire au mois d'aoûtSi vraiment vous n'avez pas d'autre choix que de passer le mois d'août au Caire, remerciez tout de même le ciel. Car cette ville ne s'éteint jamais

Et si Alexandrie n’était que littérature?

04/07/2004

Et si Alexandrie n’était que littérature?En arrivant dans la ville, j’avais un peu cette ambition immodeste de déconstruire le mythe littéraire, la nostalgie du cosmopolitisme, de trouver une parcelle tangible de réalité alexandrine. Après une semaine à questionner et à discourir, de cafés décrépis en taxi suicidaires, me voici revenue à mon point de départ et refuge littéraire.