Alep, ville ouverte

En mémoire des étudiants et professeurs victimes du bombardement de l’université d’Alep, l’association Norias organise une Conférence débat sur la ville d’Alep, son histoire, sa culture, sa vie quotidienne. Alep, Patrimoine mondial de l’UNESCO, livrée à la terreur.

Université de Cercy Pontoise, le 22 février à 17H.

villealep_540a

Il est de coutume en Syrie de se recueillir 40 jour après la disparition d'un être cher. C’est pourquoi l'association Norias organise une soirée culturelle en hommage aux victimes de l'université d'Alep, et à leurs familles.

 


 

 

Programme:

"Alep ville ouverte",  rencontre-témoignage:


Accueil 17h. Début 17h30

 

« Certains la préfèrent ancienne » court métrage

M. Haissam Hakki. Réalisateur, producteur.

 

«Secrets d'Alep »

Mme. Florence Ollivry. Ecrivain spécialiste de la Syrie.

 

« Le despotisme vu par Abd al-Rahman al-Kawakibi»

M. Salam Kawakibi. Directeur de recherche. Arabe Reforme Initiative

 

« Vie littéraire à Alep de la Nahda à nos jours»

M. Farouk Mardam Bey, Directeur des éditions "Sindbad". Actes Sud

 

« Alep-Royaumont ».

M. Fréderic Deval. Directeur du programme des musiques transculturelles. Fondation Royaumont

 

Récital Maqâm

Noma Omran. Chant

 


 

Université de Cergy Pontoise.

Amphithéâtre GREGOIRE

Site des Chênes. 33 Bd du Port

Vendredi 22 février à 17h00

 

villealep_540

 


Entrée libre

Merci d confirmer votre présence par courriel noriasso@gmail.com
Pour plus d’information et le plan d’accès: www.norias.org

 


 

 

Related Posts

Le marché de l’art plastique en Syrie (I)

08/09/2003

Depuis son émergence en Syrie au début du siècle passé, l’art plastique a su acquérir une place de choix dans la réalité culturelle.

Mémoires d'Euphrate

23/03/2004

Mémoires d'EuphrateLa profondeur de ses mémoires n'apparaît pas d'emblée dans la diversité de ses rives, ni dans la densité plus ou moins translucide de ses eaux. C'est pourquoi il faut se laisser saisir par ses paysages, et suivre de bons guides: promenade aux sources de l’humanité avec l’archéologue Danielle Stordeur.

Vague blanche pour la Syrie

06/03/2013

stop_110«France inter» a invité Manon Loizeau, journaliste reporter qui s'est rendue clandestinement en Syrie lors des événements de 2011 et en septembre dernier, Fabienne Servan-Schreiber productrice (CinéTévé), Béatrice Soulé documentariste, Hala Al Abdallah réalisatrice syrienne, qui se mobilisent pour la Vague Blanche pour La Syrie. Appel à la solidarité avec le peuple syrien.