Débats. Regards sur la révolution tunisienne

1_110_art Tunisie: deux ans après la révolution il n'y a pas grand-chose à célébrer
Deux jours avant le deuxième anniversaire de la révolution tunisienne, le 12 janvier, un énième jeune chômeur s'est immolé par le feu en public, cette fois à Mnihla, un quartier pauvre et densément peuplé de la banlieue de Tunis. (Article publié dans Il Manifesto, le 15 janvier 2013)

1rev_tun_110
Révolutions arabes et clichés
Pour qui vit, travaille ou voyage souvent dans des pays comme l’Egypte ou la Tunisie, il est toujours étonnant de s’apercevoir de l’énorme écart existant entre la réalité vécue et la représentation de la réalité de ces pays dans les medias occidentaux, et cela indépendamment de leurs différentes orientations politiques. (Article publié dans nawaat.org, le 18.01.2013)
mano_110 "Braiment d’âne n’arrive pas au ciel"*
Je pense que la polémique est le sel du débat culturel et politique. Mais je doute de l'utilité d'une querelle oiseuse, non documentée et ignorant délibérément la biographie intellectuelle et politique de celui ou celle que l'on critique. (Article publié dans NenaNews, le 22 janvier 2013)

Related Posts

Les réseaux sociaux, une arme pour la révolution?

22/01/2011

Les réseaux sociaux,  une arme pour la révolution?Facebook, Twitter, et les blogs des jeunes tunisiens viennent de jouer un rôle incontestable dans la révolution tunisienne. Mais comment évaluer l’impact réel d’internet?

Recrudescence de violence en Tunisie

12/01/2011

Recrudescence de violence en TunisieLe sang a encore coulé en Tunisie. Il continue de couler. Le pays a connu une recrudescence de violence qui a touché le pays tout entier, de Bizerte à Douz, où on déplore trois morts dont un universitaire.

Les courants islamistes en Tunisie après la révolution

28/09/2011

Les courants islamistes en Tunisie après la révolution La révolution a permis la gestation et la naissance d’une société civile sensible aux questions sociales et politiques. C’est dans ce nouveau contexte que s’inscrivent les partis islamistes : Ennahdha, le mouvement salafiste, Hezb ettahrir al Islami, Jamaat Tabligh, les chiites et les progressistes islamistes.