Pinceau au Pays des Merveilles

  Pinceau au Pays des Merveilles A travers le lacis des ruelles d’une petite ville, les toiles de Ghassan Jadid nous dévoilent tout un enchevêtrement d’histoires secrètes qui se déroulent de jour comme de nuit dans une petite ville côtière. En effet, la ville est le domaine de prédilection du peintre, elle est l’expression spaciale la plus achevée de la complexité des relations humaines. Jadid a choisi de continuer à vivre dans sa ville natale, Tartous, située au bord de la Méditerranée et dont les fondements remontent à l’époque romaine. Par-delà les portes et les murs des maisons, le peintre retrace les souvenirs d’une enfance pleine de créativité et de fantaisie, grâce à un foisonnement de lignes et de formes naïves qui ne sont pas sans nous rappeler les œuvres de MirÓ, Klee ou Alechinsky. Rania Samara

Related Posts

I'll be your mirror, l'expérience du jeune photographe syrien Hrair Sarkissian

29/03/2005

I'll be your mirror,  l'expérience du jeune photographe syrien Hrair SarkissianLa vision du corps, dans les photos de Hrair, n'a rien de provoquant. Les corps sont là, nus, immobiles, fragmentés parfois, anonymes et asexués, évidents dans leur nudité, presque puérils.

Le marché de l’art plastique en Syrie (II)

09/09/2003

Le marché de l’art plastique en Syrie (II)Une voyage dans les lieux de l'art: ateliers, galeries et musées avec Fadi Yazigi, Fateh Moudares et Khalil Akkari.

Hala Alabdalla, la faiseuse d’images

25/06/2014

hala 110Regard noisette, cadence souple du phrasé, sous ses doux airs la réalisatrice syrienne Hala Alabdalla n’en est pas moins un concentré de détermination. Exilée en France depuis une bonne trentaine d’années, privée de son pays depuis le début de la révolution syrienne (Mars 2011)…