Le Livre de Damas et des Prophéties

 

stella_300Le Livre de Damas et des Prophéties, tiré de deux pièces de Saadallah Wannous, traite, en une succession de tableaux, des sociétés syrienne et israélienne d’aujourd’hui. Il conte des histoires d’amour et de haine, celles de Farouk, Fadwa, Maïr, Isaac, Rachel, gens du pouvoir et du peuple, et, à travers elles, les méthodes qu’utilise le pouvoir pour assujettir l’individu et démembrer la société. Fida Mohissen permet à ces textes méconnus de se dresser, dans le Proche-Orient en guerre perpétuelle, dans Damas aujourd'hui meurtrie, et de nous donner à voir l’humanité, dans sa justice et sa douceur, dans sa violence et sa perversité.

 

 

Du conflit instrumentalisé depuis des décennies pour asservir et aveugler les peuples, Wannous dit: « nous n’arriverons pas à sortir de cette impasse historique par une solution militaire, donc par la défaite de l’un des deux camps ; l’unique solution pourrait venir d’un changement radical dans les conceptions, la manière de penser et les structures sociales et politiques des deux camps ».

 

La création du Livre de Damas et des Prophéties est un projet salvateur, sans hypocrisie et sans concession, porté par un penseur intègre, visionnaire, éclaireur courageux. « Wannous, l’engagé, est à jamais en amont et en aval de l’action révolutionnaire.»

 

Né en 1941 en Syrie, Saadallah Wannous a écrit une dizaine de pièces, dirigé une revue de théâtre et une collection d’ouvrages collectifs, pour la plupart encore inconnus en France. Profondément marqué par la guerre israélo-libanaise de 1982, il signe après dix ans de silence une série de pièces politiquement engagées. Il décède à l’âge de 56 ans.

 

Après une enfance au Liban et en Syrie, Fida Mohissen complète sa formation à Paris. Il dirige Le roi c’est le roi de Wannous à l’École Florent, puis se consacre pendant trois ans à la création de Rituels pour des signes et des métamorphoses.

 

Table ronde autour du théâtre de Saadallah Wannous

Avec Farouk Mardam Bey, éditeur chez Actes Sud, Dima Wannous, journaliste à As-Safir (Liban) et fille de Wannous, Rania Samara, traductrice de Wannous, Fida Mohissen, metteur en scène, Gérard Astor, directeur du Théâtre Jean-Vilar de Vitry, Adel Hakim, auteur metteur en scène et directeur du TQI.

 

 

Théâtre Jean-Vilar de Vitry

1 Place Jean-Vilar

94400 vitry-sur-seine

Tel : 01 55 53 10 60

 

Représentations :

Vendredi 23 et samedi 24 novembre 21h,

dimanche 25 novembre 16h

 

Table ronde

Samedi 24 novembre 18h30

entrée libre sur réservation - durée 1h30

 

 


 

 

 

 

 

 

Related Posts

"Nos cultures de PAIX au COEUR du vivre ensemble"

01/03/2018

Dans le cadre de la quinzaine antiraciste et solidaire du 17 au 30 mars 2018
Saint-Denis Solidarité avec les refugié-es

7e Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec

13/06/2018

Les inscriptions pour la compétition de courts-métrages du 7e Festival du film franco-arabe sont ouvertes jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2018.

 

Caravane culturelle syrienne à Ferney

08/07/2018

Du 16 au 20 juillet au château de Voltaire. Table ronde, mezzés syriens, concert.