Jasser Haj Youssef, «Sira»

 

mk1_nov12Jasser Haj Youssef, «Sira» Auto-production d’artiste

 

Une formidable découverte ce mois-ci, avec le jeune violoniste tunisien Jasser Haj Youssef, surdoué de la musique classique et du jazz à la fois, qui sort son premier album. «Sira» signifie histoire ou épopée en arabe, et notre jeune prodige a une foule d’histoires à nous raconter, sur tous les tons et dans tous les styles.

La première impression qui se dégage de l’écoute de l’album est celle d’un dynamisme, d’une vitalité, propres au jazz, même si les sources d’inspiration musicale du jeune compositeur sont multiples : «Reveria», sur laquelle scatte vivement David Linx, s’inspire de la Partita n°1 pour violon seul de Bach; «Lamento di Tristano» d’une pièce italienne du XIV° siècle; et «Saba» développe et improvise sur un maqâm arabe classique...

Notre jeune prodige, qui est né à Monastir en 1980, et dont le père enseigne aux Conservatoires de Monastir et de Sousse, se produit dès 14 ans, en violon solo, au sein d’ensembles tunisiens de musique arabe classique. A 19 ans, il est repéré par le guitariste de jazz Fawzi Chekili, au Festival de Jazz de Tabarka. Après un premier prix en violon classique au Conservatoire de Sousse, il s’installe en France en 2003, pour donner libre cours à son amour du jazz. Musicien doué, il part à la rencontre d’artistes dans les registres les plus divers, et il joue ou enregistrer aux côtés de pointures telles que Didier Lockwood, Youssou N’Dour, Soeur Marie Keyrouz, ou Toufic Farroukh.

Sur son premier album, Jasser Haj Youssef, qui a formé son quartet le Jasser Yaj Youssef Quartet, est entouré de Gaël Cadoux au piano, Christophe Wallemme à la contrebasse, Arnaud Dolmen à la batterie, et il invite ici des amis tels que David Linx ou Youssef Hbeisch.

Une réussite totale, déjà un coup de coeur des disquaires Fnac, et un jeune artiste à qui nous souhaitons bon vent dans sa carrière !

 

Ecouter: http://www.youtube.com/watch?v=cyZXubnLT6g

www.jasserhajyoussef.com

 


 

Nadia Khouri-Dagher

05/11/2012

 

Related Posts

La jeunesse tunisienne en procès

25/05/2016

jeunesse-inky0-110Où en est la jeunesse tunisienne cinq ans après la révolution? Entre optimisme et désillusion, la révolution a donné naissance à de nouvelles vocations, surtout dans la capitale à Tunis, mais les ambitions se heurtent encore à de nombreux obstacles, politiques, culturels et juridiques. (Inkyfada)

Frontière tuniso-libyenne: Qui contrôle le côté libyen?

23/04/2015

view helvetica, sans-serif;">Inky frontiere 110Interview de Omeyya Seddik, président de l’association Al-Muqaddima, conseiller spécial auprès du Centre Humanitarian en Libye, organisation suisse spécialisée dans la médiation et la résolution de conflits. (Inkifada)

Tunisie: une démocratie à bâtir

17/01/2011

Tunisie: une démocratie à bâtirInquiètes de la lenteur de notre gouvernement à condamner la violence d'Etat, nous tenons à réaffirmer aujourd'hui que la démocratie n'est pas l'apanage de quelques vieilles nations, et à exprimer notre soutien à ceux qui tentent dignement de la conquérir.