La Syrie en tournée chez Bush

 
La Syrie en tournée chez Bush
Serait-ce un pied de nez culturel à la politique américaine envers la Syrie? Voici que l’Ensemble Al Kindi de musique traditionnelle syrienne, avec les chœurs de la Grande Mosquée Omeyyade de Damas et les derviches tourneurs, se produit du 5 au 20 novembre dans dix villes américaines et dans des lieux emblématiques de la culture tels que le Carnegie Hall et le Kennedy Center.

Sur les talons de l’élection présidentielle américaine, et sous une Administration Bush qui ne se prive pas depuis quelque temps de brandir des menaces envers la Syrie de Bashar el Assad, l’Ensemble Al Kindi, spécialiste reconnu de la musique soufie syrienne, s’offre une tournée aux Etats-Unis.
La Syrie en tournée chez Bush
Et quelle tournée! Début en fanfare au mythique Carnegie Hall de New York le 5 novembre, suivi par Miami le 6, le réputé Kennedy Center de Washington D.C. le 8, puis Hanover (New Hampshire) le 10, Boston le 12, Burlington (Vermont) le 13, Ann Harbor (Michigan) le 14, Chicago le 15, Berkeley (Californie) le 17, et Los Angeles (à l’UCLA) le 20. Quel artiste dans le monde ne rêverait d’un pareil circuit?

La portée politique de l’évènement n’échappera pas aux initiés: des artistes syriens -la Syrie est régulièrement pointée du doigt par Bush pour son soutien au terrorisme-, un ensemble de musique soufie -l’antithèse du fondamentalisme-, alors même que l’Amérique, chantre de la démocratie universelle, finit à peine de compter et vérifier ses bulletins de vote!
La Syrie en tournée chez Bush
Sheikh Hamza Shakkûr
Rappelons que l’Ensemble Al Kindi, basé à Alep, présente un répertoire de musique classique soufie accompagné des chœurs de la Grande Mosquée Omeyyade de Damas conduits par Sheikh Hamza Shakkûr cependant que les derviches tourneurs ajoutent leur touche de magie orientale.

Un coffret de 2 CD (131’) intitulé «Les derviches tourneurs de Damas» donne à entendre la liturgie soufie de la Grande Mosquée des Omeyyades, édité chez Le Chant du Monde – Harmonia Mundi, référence CMT 574 1123.24 (LINK) Rédaction de Babelmed

Related Posts

Syrie, un point d’interrogation

17/02/2011

Syrie,  un point d’interrogationMalgré les chutes des dictatures tunisienne et égyptienne, la Syrie ne semble pas prête aux turbulences qui traversent actuellement plusieurs pays arabes. Quelles sont les raisons de cette inertie?

Le cinéma métaphore du moi

17/09/2003

Le cinéma métaphore du moiAvec Etoiles du Jour (1988) Oussama Mohammad s’est montré capable de bâtir une oeuvre séduisante et profonde où se mêlent cruauté et tendresse, violence et amour.