Zid Fessout et Le collectif ZADMA

 

zid_540

 

La première saison de Zid F’essout a été lancée le premier dimanche d’octobre, avec un numéro consacré à l’artiste  tunisien Mounir Troudi et au musicien et cinéaste français Siegfried alias Sig.

Le premier numéro de Zid Fessout était consacré à  la présence de l’art dans l’espace public avec un zoom sur la participation de Troudi et  Sig à la dernière édition de Dream City. Le duo avait en effet répondu  à l’invitation de la chorégraphe tunisienne, Imen Smaoui, dans le cadre de sa performance itinérante intitulée «Electron Libre».

www.youtube.com/watch
 

Mounir Troudi et Siegfried se sont rencontrés grâce à un ami commun: l’illustre trompettiste de jazz français Erik Truffaz. Evoquant leur attachement à l’improvisation comme un des fondements de leurs recherches musicales,  ils ont dévoilé  l’esprit et la démarche à l’origine de «Tawassol», leur prochain album.

Créée par Aymen Rezgui et Thameur Mekki, Zid F’essout est une production issue d’un partenariat entre Elhiwar Ettounsi Tv et le collectif ZADMA (Zone d’Action pour le Développement Médiatique et Artistique).

zid_540bis

Zid F’essout est une émission culturelle hebdomadaire d’une durée de 14 minutes consacrée à la musique intransigeante. Présentée par Thameur Mekki, elle est diffusée tous les dimanches à 15h sur Elhiwar Ettounsi Tv avant d’être gratuitement transmise en streaming.

ZADMA revendique son engagement dans la promotion de la culture du partage libre et propose cette émission sous licence Creative Commons à tous les médias en ligne.

Related Posts

Les murs perdus d’El Seed

12/09/2014

lilia mur 110xxx yyyLe graffeur tunisien a parcouru pendant plus de trois semaines la Tunisie laissant sa trace sur des lieux oubliés du paysage, des endroits qui ont une valeur émotionnelle ou historique. (Inkifada/Ebticar)

Tunisie. La société civile face aux défis de la transition

14/11/2015

defis 110

Depuis le printemps 2011 et le renversement du régime de Ben Ali, la Tunisie apparaît en quête de repères et expérimente un relatif foisonnement de la vie démocratique. Tout juste auréolé du prix Nobel de la paix en octobre 2015 qui récompense le travail de la société civile au cœur des défis de la transition (syndicats, ONG, associations, médias alternatifs, etc.), le pays reste confronté à d’incessantes menaces et instabilités. Reportage documentaire d’Olivier Roux, lauréat du concours JJEM  –  Jeunes Journalistes en Méditerranée . 

Dream City 2012. Empreintes

08/10/2012

dream_110Carnet photographique d’un périple culturel dans la vieille médina de Tunis. Clichés pris au hasard des escales artistiques et des belles rencontres que réservaient les parcours de Dream City, du 26 au 30 septembre. Initiative portée par l’Association l’Art Rue. Photos hispstamatic par Elizabeth Grech pour Babelmed.