Création en ébullition

 

 

L’Equipe de babelmed et son réseau de journalistes vous souhaite une excellente année de Rome, Tunis, Paris, Amman, Beyrouth, Djelfa et Alger, Damas, Casa, Gaza… et vous invite à la lecture du premier cycle d’enquêtes de ce 2012 sur «L’émergence des nouvelles formes d’expressions culturelles et artistiques dans les pays arabes».
Création en ébullition

Du rap au Maroc et en Lybie, des graffitis en Tunisie et en Egypte, des murs et des scènes virtuels en Algérie et en Syrie, les jeunes investissent par la culture les bouleversements qui secouent leur région. Ainsi contribuent-ils à accompagner les révolutions, à en construire la narration. Comment cette liberté de ton et d’action prend-elle d’assaut l’espace public urbain? Reportages.

 

 


 

 

 

Related Posts

MUZZIKA! Septembre 2009

12/09/2009

MUZZIKA! Septembre 2009 Ce mois-ci du reggae marocain, la colonne sonore du documentaire “Nuba d'or et de lumière”, un best off de l'Egyptien "Sayyed Darwich", un album de chansons rurales tunisiennes, le numéro "Italia" de Putumayo et la première créature de Boya. Faites circuler!

Plongée dans les psychés brisées

06/09/2016

folie-110"Ce qu'il reste de la folie" de Joris Lachaise. Personne ne veut s'aventurer dans le « chaos mental » de ceux que l'on appelle les fous et personne n'aime reconnaître son impuissance face aux mauvais tours que peut nous jouer notre cerveau. Joris Lachaise a osé regarder dans les yeux la maladie mentale avec son dernier documentaire tourné dans l’hôpital psychiatrique Thiaroye de Dakar entre 2011 et 2014.

Le trans-port poétique: Spécial Biennale internationale de poésie de Liège

18/10/2007

Le trans-port poétique: Spécial Biennale internationale de poésie de LiègeLes Trans-port poétique muent. Désormais, ils se déclinent au singulier. En réservant sa première livraison à la biennale de Liège, l’auteur de cette rubrique entend attirer l’attention sur l’importance de cette biennale que les institutions francophones ne soutiennent pas et surtout sur la perte que constituerait sa disparition pour des raisons matérielles. Ca serait dommage et pas seulement pour la Belgique.