Journal du Citoyen n°5

Journal du Citoyen n°5 Profil d’une nouvelle arme
Tunisie: à quelques jours d’un scrutin historique, les «facebookeurs» se sont emparé du réseau social pour y mener une bataille électorale inédite: tous les moyens sont bons pour défendre son favori, tous les coups sont permis pour dénigrer les autres…
Journal du Citoyen n°5 L’œil veillant des observateurs
Des milliers d’observateurs tunisiens étaient présents le 23 octobre dans les bureaux de vote pour superviser l’opération électorale. 4.000 bénévoles , hommes et femmes, ont été formés par des associations réunies dans des réseaux dont celui de Mourakiboun qui regarde bien au-delà des élections. Reportage.
Journal du Citoyen n°5 Décret 35 de la loi électorale entre la Haute Instance et les journalistes étrangers
Le quarante quatrième article de ce décret interdits aux candidats à élections l'utilisation des médias étrangers dans leur campagne électorale.
Journal du Citoyen n°5 Les listes indépendantes réservent-elle des surprises?
Certains ont estimé que l'abus des grands partis bénéficiant de gros moyens avait joué un rôle dans l'exclusion des listes indépendantes, pourtant celles-ci comptent affirmer leur existence et leur droit d’obtenir des sièges à la constituante.

Related Posts

L’âge d’or de la multi-culturalité

10/04/2011

L’âge d’or de la multi-culturalitéA l’université de Tunis, la Manouba, un groupe de recherche, «Histoire et mémoire» s’intéresse à l’histoire des communautés en Tunisie, d’abord la communauté juive mais aussi la communauté italienne, la communauté maltaise…

Journal du Citoyen n°5 - 2012

16/07/2012

jdc5_110_lug12Liberté, responsabilité ... - Paysage médiatique tunisien: une nouvelle déontologie professionnelle - Monastir: un rôle à jouer dans une réalité médiatique en crise - La justice transitionnelle vue par les journalistes - Djerba: Des radios privées qui n’assument pas encore leurs rôles.

Pétition en faveur de Raja Benslama

24/02/2013

raja_110Pour la défense des libertés en Tunisie. Les signataires de la présente pétition dénoncent les poursuites pour délit d’opinion, engagées par le pouvoir islamiste en Tunisie contre Raja Benslama, psychanalyste et professeur à l’université de Tunis.