Analyses

 

 

AnalysesLa demande d'adhésion de la Palestine en tant que État à l'ONU alimente les débats et les controverses. Nous proposons ici deux articles qui résument les positions politiques actuelles sur ce sujet dans le mouvement national palestinien.

Ils expriment par ailleurs des points de vue qui se recoupent mais qui diffèrent sur l'analyse des enjeux que posent la reconnaissance de l'Etat palestinien.

Le premier article, publié en août dernier, est de Julien Salingue, un jeune enseignant en science politique à l'Université Paris 8, auteur d'un récent ouvrage A la recherche de la Palestine (1). Ses recherches portent sur le mouvement national palestinien et sur les dynamiques politiques, sociales et économiques en Cisjordanie et à Gaza.

Le second article est de Hocine Belalloufi, essayiste et journaliste algérien, spécialiste des questions politiques et géostratégiques, auteur du Grand Moyen-Orient: Guerre ou paix? Plaidoyer pour une révolution arabe , publié en 2008 (2).

 

 



(1) Julien Salingue, A la recherche de la Palestine , préface d’Alain Gresh, Ed. Le Cygne, Paris, 2011.
(2)Hocine Belalloufi, Grand Moyen-Orient: Guerre ou paix? Plaidoyer pour une révolution arabe , Ed. Lazhari Labter, Alger, 2008.
 

Related Posts

Visite à Gaza

27/04/2009

Visite à GazaOn n’entre ou ne sort de Gaza que sur autorisation israélienne, délivrée dans l’arbitraire le plus total. Il est dit que ces autorisations seraient à l’heure actuelle accordées en principe aux humanitaires et aux diplomates.

Gaza: 1000 morts pour rien

07/01/2009

Gaza: 1000 morts pour rienLe bilan provisoire des attaques israéliennes contre Gaza est terrible: 1000 morts et au moins 3000 blessés, dont beaucoup dans un état critique avec très peu de moyens pour les soigner en raison du blocus imposé par Israël.

Les perfusions européennes maintiennent le régime palestinien en vie

21/09/2009

Plutôt que d’être investis dans les projets de développement, 80 % du budget européen consacré à la Palestine sert à renflouer les caisses de l’Autorité palestinienne, soit près de 430 millions d’euros. En attendant sa sortie des soins intensifs.