Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne

Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne Dialogue avec Riad al Turk
Mon silence est en grande partie dû à mon désir de voir les gens exercer leurs droits. Maintenant, la parole est à la rue. La parole est aux jeunes révolutionnaires. La parole est au peuple qui sort aujourd’hui de son silence et sape les murs du royaume du silence.
Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne Dialogue avec Riad al Turk (suite1)
«Une des réalisations les plus importantes de la révolution syrienne tient dans sa réussite à lacérer le visage de la tyrannie, à briser son prestige et à miner ses forces fondamentales incarnées par les services de sécurité et les milices armées.»
 
Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne Dialogue avec Riad al Turk (suite2)
«La société syrienne a été au cours de sa longue histoire et restera un exemple de pluralisme, de coexistence et de tolérance mutuelle.»
 
Rencontre avec Riad al Turk, figure de proue de l’opposition syrienne Dialogue avec Riad al Turk (fin)
«Je profite de cette occasion pour appeler les pays arabes, la Ligue arabe et la communauté internationale à soutenir ce peuple, qui, poitrine nue, fait face depuis quatre mois aux chars et aux balles réelles...»
 

Related Posts

Dossier R.O.M.

01/05/2015

rom 110x110

Juifs et musulman, autopsie d’une séparation

16/05/2014

jui mus 0 110Pendant plus de treize siècles, les relations entre juifs et musulmans traversent tant bien que mal les vicissitudes de l’histoire. Pourtant, le XXème siècle va leur être fatal. En moins de cinquante ans les communautés juives quittent massivement les pays arabes. Retour sur les causes d’une séparation. Dossier publié dans Courrier de l’Atlas N°80. Avril 2014.

Gaza, été 2014

12/09/2014

gaza ete 110"Dans l’horreur que vit en ce moment Gaza, il n’y a pas de place pour l’équidistance ou la neutralité. C’est une guerre d’occupation et d’extermination contre un peuple sans moyens... Difficile à comprendre et impossible à justifier."