Les 5e rencontres cinématographiques de Bejaia

  Les 5e rencontres cinématographiques de Bejaia Les cinquièmes rencontres cinématographiques de Bejaia, organisées depuis 2003 par l’association Project’heurts et l’association Kaina cinéma (le cinéma existe), se tiendront du 11 au 15 juin 2007 à la Cinémathèque et au Théâtre Régional de Bejaia.

L’édition 2007, lit-on dans un communiqué de Project’heurts, «s’ouvre sur les pays voisins (Tunisie et Maroc) et d’ailleurs (France, Belgique...) et renforce ses partenariats avec des festivals français et ceux d’autres pays (Belgique, Tunisie, Maroc)».

Dans le but de faire de ces rencontres autre chose qu’une réunion de professionnels et de cinéphiles, des projections de films sont prévues dans les cités universitaires et les quartiers de la ville ainsi que dans les villages environnants, et ce en parallèle aux projections qui auront lieu tous les jours à la salle de la Cinémathèque. Les projections dans les cités et les villages se poursuivront après la clôture des rencontres.

La priorité des Rencontres cinématographiques de Bejaia va aux jeunes réalisateurs algériens, rappelle Project’heurts: participation dans les ateliers, diffusion de leurs réalisations, présentation au public et aux professionnels des films réalisés récemment...

Le travail de construction d’un réseau cinématographique dans le pays se poursuivra, lui aussi, à l’occasion de cette cinquième édition. Beaucoup d’associations et de ciné-club d’autres villes sont invités à participer aux différentes activités, notamment aux ateliers de formation.

L’action de formation ne s’arrêtera pas avec la clôture des Journées. Du 26 octobre au 4 novembre, une nouvelle action intitulée «Atelier de réalisation de documentaires» sera organisée par l’association Kaïna Cinéma. Elle proposera une session de formation étalée sur dix jours, ainsi que «Les Rencontres du Cinéma Documentaire» sur cinq jours.

Ces rencontres ont pour partenaires le Centre National de la Cinématographie, l’Ambassade de France en Algérie, la Cinémathèque Algérienne, le Théâtre Régional de Bejaia. Elles sont sponsorisées par la compagnie Aigle Azur, la télévision TV5 Monde.
 


 

Rédaction Babelmed
(05/06/2007)

 

Related Posts

Entretien avec Marilyn Hacker à son retour de Tripoli

10/06/2012

ly_hac_110bisMarilyn Hacker est l’une des grandes voix de la poésie américaine contemporaine. Sa fidélité à ses engagements, que ce soit pour la cause palestinienne ou pour le printemps arabe, est indéfectible.

Mon Eldorado n’est pas le tien

12/09/2006

Mon Eldorado n’est pas le tienC’est avec appréhension que l’on ouvre Eldorado, le dernier roman de Laurent Gaudé, prix Goncourt 2004. Que vont nous révéler de plus ces 238 pages que l’on n’ait déjà lu et vu ailleurs? Que pas un seul jour ne passe sans que des désespérés du Sud ne tentent de regagner l’Eldorado européen? On s’en est ému, mais à la longue ça a fini par nous faire le même effet qu’un bulletin météo.

Algérie. La liberté de culte face à la remontée de l’islamisme radical

20/02/2010

Algérie. La liberté de culte face à la remontée de l’islamisme radicalEn janvier dernier, une église a été incendiée dans le centre ville de Tizi Ouzou à 100 km d’Alger. Cet acte destructif a tiré l’opinion publique de son indifférence et relancer le débat sur l’état des libertés individuelles et confessionnelles en Algérie.