Migrations sub-sahariennes en Algérie

 

Migrations sub-sahariennes en Algérie
L’histoire de Daniel, un immigré ivoirien en Algérie
Son père voulait l’enrôler dans les milices favorables au président Gbagbo et lui avait peur d’être tué. Il voulait devenir un homme, mais ailleurs que sur les champs de bataille. Il ne rêvait plus que de partir. Son frère n’était-il pas un modèle de réussite pour la famille ? N’était-il pas installé, depuis des années, en Italie ? Alors, il a migré vers le Nord, avec pour destination l’Algérie. De ce lointain pays, il ne savait pas grand-chose. Il savait que c’était un Etat arabe où l’on parlait le français. Il savait, surtout, que l’Europe y serait plus proche que de la Côte ivoirienne.
Migrations sub-sahariennes en Algérie
Mohamed Saïb Musette, spécialiste de la question des migrations internationales
«La migration subsaharienne en direction du Nord, notamment celle malienne et nigérienne, est un phénomène millénaire (…) les Maliens, les Nigériens et les Algériens de l’extrême Sud, les Touaregs, ont toujours circulé librement dans le grand Sahara» explique Mohamed Saib Musette, spécialiste des migrations internationales, Aujourd’hui, cependant, ces mouvements migratoires se sont accentués, et l’Algérie accueille plus de 20000 immigrés sub-sahariens. Comment expliquer ce phénomène? Quelle stratégie migratoire ont adopté ces nouveaux arrivants?
Migrations sub-sahariennes en Algérie
Immigration subsaharienne et droits de l’homme en Algérie
L’action des ONG des droits humains contrariée par le manque de moyens.
Bien qu’elle ne cesse de prendre de l’ampleur, l’immigration subsaharienne « illégale » en Algérie n’est pas encore une priorité pour les deux ligues algériennes des droits de l’homme, la LADH et la LADDH. Aucune des deux ONG n’a, pour le moment, lancé de campagne de sensibilisation à la situation des immigrés irréguliers subsahariens, dont l’écrasante majorité vit dans des conditions d’extrême précarité.

Related Posts

Pour Ali Malek: bleu est Alger, vert est Paris

29/06/2004

Pour Ali Malek: bleu est Alger,  vert est Paris«Le monde est invivable jeune femme ! Je ne comprends pas tous ces gens qui sont contents, qui sont à l’aise dans le monde…». C’est sur ce ton pas vraiment péremptoire mais plutôt las que Ali Malek, jeune auteur algérien vivant à Paris depuis peu, préfère mettre fin à notre discussion, dans un café bruyant d’un quartier arabe de Paris où tout le monde parle kabyle.

Jouons avec les enfants de Méditerranée, de Cassandre Hornez et François Lecauchois

30/06/2004

Jouons avec les enfants de Méditerranée,  de Cassandre Hornez et François LecauchoisCe livre présente les enfants et les jeux de rue de dix pays méditerranéens: Portugal, Espagne, Italie, Kosovo, Grèce, Turquie, Syrie, Algérie, Maroc et France.

17 octobre 1961, retour sur un massacre en plein Paris

14/10/2005

17 octobre 1961,  retour sur un massacre en plein ParisIl y a 44 ans, un massacre a eu lieu à Paris. Et aussi la plus grande rafle depuis celle du Vel’d’Hiv. Des centaines de disparus et de morts, des milliers d’hommes tabassés, parqués dans des stades, et humiliés. Et puis plus de traces pendant très longtemps. La mémoire est-elle toujours sélective? Nous choisissons 44 ans plus tard de revenir sur un massacre longtemps camouflé par l’Etat francais, longtemps oublié par les historiens, et qui n’apparait toujours pas dans les très officiels livres d’histoire de notre démocratie.