Regards croisés sur l’histoire coloniale française

Regards croisés sur l’histoire coloniale française La guerre des mémoires
Pourquoi l’histoire coloniale est plus que jamais au coeur du débat politique français, pourquoi les mémoires antagonistes de ce pays s’affrontent aujourd’hui si violemment avec pour toile de fond le gris-déprime de banlieues désoeuvrées et déchirées?
Entretien avec l’historien B.Stora.
Regards croisés sur l’histoire coloniale française  
La guerre de mémoires. La France face à son passé colonial
“La France est malade de son passé colonial”, annonce d’entrée de jeu Thierry Leclère dans La guerre des mémoires, ouvrage récemment paru aux éditions de l’Aube. Cette série d’entretiens avec l’historien Benjamin Stora tombe à point nommé. Sur fond de campagne électorale aux relents parfois haineux, ce spécialiste de la guerre d’Algérie, qui a consacré une bonne partie de ses recherches à l’histoire du Maghreb, nous aide à mieux comprendre l’imbrication entre histoire et mémoire, question coloniale et immigration.
Regards croisés sur l’histoire coloniale française  
«La nostalgie de l’époque coloniale est, malheureusement, réelle en Algérie»
Après le regard de l’historien français Benjamin Stora sur la loi du 23 février 2005 qualifiant de «positive» l’entreprise colonialiste française, le point de vue de l’historien algérien Daho Djerbal. Vue d’Algérie, cette loi est peut être aussi significative d’une nouvelle tendance: «en France, la parenthèse gaulliste se referme. En Algérie, la parenthèse indépendantiste, elle aussi, se referme.»
   

Related Posts

Le Sahara, une métaphysique charnelle

14/01/2008

Le Sahara,  une métaphysique charnelleDans «Cinq fragments du désert», édité en Algérie (Barzakh) et en France (Actes Sud), l’écrivain algérien Rachid Boudjedra redit sa fascination trouble pour le Sahara.

Les figuiers de Barbarie de Rachid Boudjedra

07/11/2010

Les figuiers de Barbarie de Rachid Boudjedra La guerre de libération nourrit dans Les Figuiers de Barbarie de Rachid Boudjedra une interrogation douloureuse sur le destin d’un peuple qui s’est soustrait au joug colonial grâce à une révolution d’une rare violence, dont l’éclat est assombri par de sanglantes purges intérieures qui ont broyé des dizaines de milliers de vies.

Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh

01/08/2007

Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali BencheikhLe troisième roman de Djilali Bencheikh, "Tes yeux bleus occupent mon esprit", rappelle avec finesse et humour la période des "zévènements" en Algérie à travers le parcours initiatique du jeune Salim, élève du lycée français d’Orléanville.Le livre est finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2007 qui sera remis en septembre prochain à Bruxelles à l'occasion de la "Fureur de Lire".