Regards croisés sur l’histoire coloniale française

Regards croisés sur l’histoire coloniale française La guerre des mémoires
Pourquoi l’histoire coloniale est plus que jamais au coeur du débat politique français, pourquoi les mémoires antagonistes de ce pays s’affrontent aujourd’hui si violemment avec pour toile de fond le gris-déprime de banlieues désoeuvrées et déchirées?
Entretien avec l’historien B.Stora.
Regards croisés sur l’histoire coloniale française  
La guerre de mémoires. La France face à son passé colonial
“La France est malade de son passé colonial”, annonce d’entrée de jeu Thierry Leclère dans La guerre des mémoires, ouvrage récemment paru aux éditions de l’Aube. Cette série d’entretiens avec l’historien Benjamin Stora tombe à point nommé. Sur fond de campagne électorale aux relents parfois haineux, ce spécialiste de la guerre d’Algérie, qui a consacré une bonne partie de ses recherches à l’histoire du Maghreb, nous aide à mieux comprendre l’imbrication entre histoire et mémoire, question coloniale et immigration.
Regards croisés sur l’histoire coloniale française  
«La nostalgie de l’époque coloniale est, malheureusement, réelle en Algérie»
Après le regard de l’historien français Benjamin Stora sur la loi du 23 février 2005 qualifiant de «positive» l’entreprise colonialiste française, le point de vue de l’historien algérien Daho Djerbal. Vue d’Algérie, cette loi est peut être aussi significative d’une nouvelle tendance: «en France, la parenthèse gaulliste se referme. En Algérie, la parenthèse indépendantiste, elle aussi, se referme.»
   

Related Posts

Le Village de l’Allemande

20/03/2009

Le Village de l’Allemande C’est par ce clin d’oeil au dernier roman de Boualem Sansal, que l’on pourrait intituler le compte rendu du premier roman de Jane El Kolli, Juste un reflet, paru lui aussi en 2008.

«L’image de la femme au Maghreb»: clichés tenaces et mouvantes réalités

14/04/2009

«L’image de la femme au Maghreb»: clichés tenaces et mouvantes réalitésCe recueil d’articles, édité en Algérie par Barzakh et en France par Actes sud et la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, est une enquête à quatre plumes sur la représentation des femmes maghrébines dans leurs pays.

Alger-Paris, et la déglingue de Sadek Aissat

29/06/2004

Alger-Paris,  et la déglingue de Sadek AissatElle est presque belle la tristesse que porte Sadek Aissat comme une deuxième peau. Une tristesse qui se nourrit d’exil et de nostalgie, qui est le personnage central de son dernier roman, après avoir été le leitmotiv viscéral de chroniques qu’il a publiées pendant plusieurs années, depuis Paris, dans le quotidien algérien Le Matin.