Sadek est parti

  Sadek est parti
Comme le lait, caillé à point pour recevoir la datte
Comme ce vin par ces années de cave
Assez épais pour affronter
D’incomparables coupes
Sadek est parti…
Sadek est parti
Alger-Paris, et la déglingue de Sadek Aissat
Elle est presque belle la tristesse que porte Sadek Aissat comme une deuxième peau. Une tristesse qui se nourrit d’exil et de nostalgie, qui est le personnage central de son dernier roman, après avoir été le leitmotiv viscéral de chroniques qu’il a publiées pendant plusieurs années, depuis Paris, dans le quotidien algérien Le Matin.

Related Posts

Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali Bencheikh

01/08/2007

Tes yeux bleus occupent mon esprit de Djilali BencheikhLe troisième roman de Djilali Bencheikh, "Tes yeux bleus occupent mon esprit", rappelle avec finesse et humour la période des "zévènements" en Algérie à travers le parcours initiatique du jeune Salim, élève du lycée français d’Orléanville.Le livre est finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2007 qui sera remis en septembre prochain à Bruxelles à l'occasion de la "Fureur de Lire".

Les Chinois en Algérie. Les noces du bourek* et du nem

17/08/2011

Les Chinois en Algérie. Les noces du bourek* et du nemLes jeûneurs algériens seront accompagnés ce ramadan par leurs nouveaux coreligionnaires chinois. Le ministère des Affaires religieuses a annoncé récemment que sur les 134 étrangers convertis à l’islam en 2011 un certain nombre sont des chinois.

Migrants en Algérie: trop d’abus, trop de brutalité

06/08/2012

temoi_110Fouad Hassam, militant des droits de l’Homme, est de tous les combats. Les arrestations, les interdictions qu’il subit de la part des autorités n’ont pas réussi à le faire taire. Témoignage.