Sadek est parti

  Sadek est parti
Comme le lait, caillé à point pour recevoir la datte
Comme ce vin par ces années de cave
Assez épais pour affronter
D’incomparables coupes
Sadek est parti…
Sadek est parti
Alger-Paris, et la déglingue de Sadek Aissat
Elle est presque belle la tristesse que porte Sadek Aissat comme une deuxième peau. Une tristesse qui se nourrit d’exil et de nostalgie, qui est le personnage central de son dernier roman, après avoir été le leitmotiv viscéral de chroniques qu’il a publiées pendant plusieurs années, depuis Paris, dans le quotidien algérien Le Matin.

Related Posts

Festival Panafricain d’Alger, le pari du rêve

06/03/2009

Festival Panafricain d’Alger,  le pari du rêveRien n’indique qu’un événement culturel d’envergure africaine se prépare activement à Alger, à moins d’aller sur la côte où se construit un village pour l’accueil des délégations ou sur les hauteurs pour constater la grande réfection de l’hôtel Aurassi.

Algérie: quand la violence et le crime sont un bon business

26/06/2010

Algérie: quand la violence et le crime sont un bon business Ceux qui ont pris les armes après une mascarade de repentir ont bénéficié, grâce à la loi sur la réconciliation, d’indemnités, de logements, d’aides à la création de commerces et même des arriérés de salaires pour la période où ils étaient en guerre contre l’Etat et les populations.

Algérie. L’amour à vingt ans: une bataille contre les tabous

06/03/2008

Algérie. L’amour à vingt ans: une bataille contre les tabousPar leurs silences, leurs réponses laconiques et leur exubérance les jeunes algériennes expriment une volonté farouche de briser les carcans religieux et traditionnels.