«Noir sur blanc», Lyon

 

«Noir sur blanc», LyonCette deuxième édition couronnera cinq années de collaboration entre la Compagnie Gertrude (Lyon) et les associations algériennes Arts et Culture (Sétif) et Chrysalide (Alger) et ce, dans le cadre d’un «Programme pilote de co-développement artistique durable» qui porte le nom de la manifestation.

Plusieurs activités culturelles et artistiques sont au programme de Noir sur blanc, dont des installations artistiques (Courant d’air, installation des plasticiennes Nada Boubekri d’Alger) et Sandrine Picherit de Lyon), des tables rondes (notamment sur la diversité des langues en Algérie et en France) et des lectures poétiques.

Tout au long de la semaine, une sélection de livres sur l’Algérie sera proposée par la librairie «Terre des Livres» (Lyon).

 


 


PROGRAMME DE «NOIR SUR BLANC»

Mercredi 1 octobre 2008

19h Vernissage de Courant d’air, installation événement sonore, sous le péristyle de l’Opéra, par les plasticiennes Nada Boubekri (Alger) et Sandrine Picherit (Lyon)

20h - 22h Table ronde
Diversités des langues et des créations en France et en Algérie
Avec Yagoutha Belgacem (SIWA, Paris), Hajar Bali (Chrysalide, Alger), Karim Moussaoui (Chrysalide, Alger), Toufik Mezaache (Arts et Culture, Sétif), Randa El Kolli (Arts et Culture, Sétif), Guillemette Grobon (Gertrude II, Lyon), Nass Hassani (Vaulx-en-Velin) et ENS (en cours)

Jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 octobre 2008

18h30 - 20h30
Lectures-mise en espace d’auteurs dramatiques contemporain inédits, par les équipes Arts et Culture (Sétif) et Chrysalide (Alger)
D’où vient le cygne de Randa El Kolli (Arts et Culture, Sétif)
Le château de Hajar Bali (Chrysalide, Alger)

21h - 22h15
CE CIEL SI CIEL création de hiphopslamsraoui (Gertrude II, Lyon)
Mise en scène : Guillemette Grobon
Textes : Guillemette Grobon, Mehdi Benachour
Avec Fatma Hechaichi (Chanteuse sraoui, Sétif), Mehdi Benachour (slameur, Lyon), Fanny Riou (Lyon)

19h - 23h
Installation événement sonore Courant d’air sous le péristyle de l’Opéra.

Dimanche 5 octobre 2008

16h - 17h30
Gaada d’amour… Une veillée autour de la poésie d’amour arabe du 5ème siècle à nos jours (en français, en arabe classique, en berbère) avec les participants des actions culturelles des quartiers de Lyon 1er, Vénissieux et les artistes de Lyon,
de Sétif et d’Alger.

19h - 21h
Session Slam ouverte à toutes et tous avec les maîtres de cérémonie de Un deux ground (Gertrude II, Lyon) et de Rime Urbaine (Arts et Culture, Sétif)

19h - 23h

Installation événement sonore Courant d’air sous le péristyle de l’Opéra.

 

 


 

(22/09/2008)

Related Posts

Alger, blessée et lumineuse, ou l’Alger sans fard de Daikha Dridi

17/10/2006

Alger,  blessée et lumineuse, ou l’Alger sans fard de Daikha DridiAlger, blessée et lumineuse de Daikha Dridi, paru aux éditions Autrement, n’est ainsi pas un nouvel hymne à la gloire de la ville ancienne. C’est une galerie de portraits d’Algérois «réels», «modernes» qui n’évoquent pas Alger avec des trémolos ni ne s’extasient sur sa beauté douloureuse, mais se racontent plutôt à travers elle, à travers leur expérience de cette métropole «ample, tentaculaire, ampoulée de paradoxes».

Carnet de voyage. Alger

28/01/2008

Carnet de voyage. AlgerVous m’emmenez, à travers des rues où se presse une foule dense, sur ces chemins qui furent les vôtres…

«Réconciliation nationale» en Algérie

06/03/2006

«Réconciliation nationale» en AlgérieLa Charte pour la paix et la réconciliation nationale, adoptée le 29 septembre 2005, est entrée en vigueur. Une ordonnance présidentielle qui en précise les principales dispositions a été publiée dans le journal officiel le 28 février 2006. Le texte de loi, voté lors d’un référendum marqué par une fraude massive, est à plus d’un égard imparfait: les fauteurs de guerre y sont amnistiés, leurs victimes, elles, risquent d’être contraintes au silence.