«Rencontres du film documentaire» de Béjaia

 

«Rencontres du film documentaire» de BéjaiaPlusieurs documentaires seront projetés, suivis de débat avec le public en présence des réalisateurs. Les films réalisés par les stagiaires qui ont bénéficié de la formation en réalisation de documentaires en 2007 seront aussi projetés en séance de clôture, le 30 octobre 2008.

Le programme de la manifestation comprendra, en outre, un « atelier de création documentaire » qui commencera le 16 octobre et restera ouvert jusqu’à la clôture des rencontres. Une formation dans le domaine de la réalisation de films documentaires sera dispensée à une dizaine de stagiaires qui viendront des régions d’Oran, d’Alger, de Béjaia ainsi que de Marseille. La formation portera sur l’écriture et le développement de sujets documentaires mais aussi sur l’initiation aux outils vidéo (caméra, son…). Elle sera suivie de formations similaires prévues en mars 2009 (tournage des sujets) et en mai 2009 (montage).

Fondée en 2007, «Cinéma et Mémoire» est un collectif de professionnels du cinéma et d’animateurs associatifs actif depuis plus d’une décennie dans le domaine culturel et social. Cette association a pour objectif d’agir dans le domaine de la formation cinématographique et de la diffusion culturelle. Quant à Kaïna Cinéma, elle a été créée à Paris en 2003 par un collectif de professionnels du cinéma (producteurs, réalisateurs, techniciens, comédiens…). Elle accompagne le développement de ciné-clubs en Algérie et organise des ateliers de formation aux métiers du cinéma.

Les «Rencontres du film documentaire» se tiendront, en collaboration avec l’association franco-algérienne Kaïna Cinéma , grâce au soutien financier de la Cinémathèque algérienne, du Théâtre régional de Béjaia, de l’Ambassade de France à Alger, de «Pôle Sud à Lausanne» (Suisse) et du Fonds Roberto Cimetta. Elles seront sponsorisées par l’Imprimerie Harani.

Contacts :
Abdenour Ziani : 00 213 (0) 7 71939370
Habiba Djahnine : 00 213 (0) 7 93740261
E-mail: cinemaetmemoire@hotmail.fr

 


(24/10/2008)

 

 

 

 

 

Related Posts

L’Algérie, pays de jeunes gouverné par des vieux

13/04/2012

L’Algérie,  pays de jeunes gouverné par des vieuxEt même si le gouvernement rechigne à ouvrir ses portes à la tranche démographique la plus importante du pays, afin qu’elle contribue à la construction du pays, passer le flambeau apparaît de plus en plus comme une nécessité et une fatalité historique.

Mémoires: les massacres d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Ils racontent...

29/11/2008

Mémoires: les massacres d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Ils racontent...Le 17, les Algériens, hommes, femmes et enfants, sont appelés par le FLN à braver le couvre-feu par une marche pacifique dans Paris. La consigne: pas d’armes et en habits du dimanche. Reconstitution de ces journées dramatiques à travers les témoignages recueillis par Le Courrier de l'Atlas (*).

Des vies de bric et de broc

08/02/2010

Des vies de bric et de brocLakhdari Hicham, Mebarki Fatah et Zouari Walid sont amis. Ils ont vingt ans et vivent à Diar Saada et Diar Chems, sur les hauteurs d’Alger. En réalité ils n’ont pas vraiment de chez eux.