4e Rencontres à l’Echelle, Marseille/Alger

 

4e Rencontres à l’Echelle, Marseille/AlgerLa 4e édition des Rencontres à l’Échelle s’est ouverte le 5 novembre, et se poursuivra à Marseille jusqu’au 6 décembre. Ce festival pluridisciplinaire présente les créations d’artistes travaillant en Algérie ou à Marseille, et permet de tisser des liens entre les cultures de ces deux endroits. Portée par Les Bancs Publics, lieu d’expérimentations culturelles, la manifestation se déploie pour la première fois hors les murs, avec le soutien de nouveaux lieux partenaires.
Expositions, spectacles vivants, tables rondes, lectures, conférences, projections, tous les arts sont explorés, offrant ainsi à chacun la possibilité de découvrir les artistes d'ici, de là bas ou encore de se pencher sur notre histoire commune et violente sous un angle original.
L’un des temps forts, l'exposition "Images d'Algérie" , se tient au MUCEM pendant toute la durée des Rencontres. Elle présente 150 photographies noir et blanc réalisées par Pierre Bourdieu en Algérie entre 1958 et 1961. De la ville aux campagnes, d'Alger à la Kabylie, ces images inédites témoignent de sa vocation de sociologue et d'un pays en pleine mutation.

Pour connaitre l’ensemble des manifestations :
http://lesrencontresalechelle.com/

 


(16/11/2009)

Related Posts

Moi, femme boucher en Algérie

11/11/2016

0-entree-boucherie-110Depuis 1987, Bent Meziane (fille de Meziane) comme elle se nomme elle-même, exerce le métier de bouchère. Dans sa coquette boutique de la banlieue d’Alger, elle retrace, entre deux commandes, son parcours et sa vision de femme boucher. Radio M

Algérie. Les syndicats autonomes face à la répression du gouvernement

03/07/2012

algsyn_110Les syndicats et autres organisations de la société civile algérienne souffrent. Les lois adoptées sur les associations, l’information et les partis politiques, ne sont pas conformes aux dispositions du Pacte international sur les droits civils et politiques, ratifié par l’Algérie.

Petite histoire de la question berbère en Algérie

01/05/2006

Petite histoire de la question berbère en AlgérieLongtemps le berbère a été banni par les pouvoirs qui se sont succédés au cours des siècles en Algérie. Aujourd’hui, bien que reconnue officiellement depuis 2002, la situation de la langue berbère n’a guère évolué. Son enseignement dans les écoles n’a pas été développé. Aucun budget n’a été dégagé pour la création d’une académie qui se chargerait de la standardiser et de la doter d’un alphabet unifié.