Palmarès Cinéma Jeunes Talents 3

Palmarès Cinéma Jeunes Talents 3
Soukaïna Hachem / Mourad Khallou

"Avec l’arrivée des caméscopes 8mm, mon grand souhait serait que des personnes qui normalement ne feraient pas de films se mettent à en tourner. Qu’un jour une petite fille rondouillette del’Ohio devienne une nouvelle Mozart et réalise un film magnifique avec lacaméra de son père. Enfin ce pseudo-professionnalisme de l’industrie du film disparaîtra et laissera place à une vraie forme d’art." Francis-Ford Coppola.

Co-organisée par la Cinémathèque de Tanger, l’Institut français Tanger-Tétouan et l’association Safinatou el fan, la 3ème édition de « Cinéma Jeunes Talents » a eu lieu à la Cinémathèque de Tanger du 10 au 14 février 2010.

Le Festival Cinéma Jeunes Talents est le premier festival indépendant dédié à la jeune création cinématographique marocaine. Il consiste en une compétition de courts-métrages, en ateliers, rencontres et projections. Le thème de cette 3ème édition était le « rouge », un thème ouvert à de multiples interprétations : l’amour, le sang, l’érotisme, la chaleur, le diable, le drapeau marocain... C’est le rapport à l’interdiction qui a particulièrement intéressé l’ensemble des participants.

Durant le festival, les 11 jeunes réalisateurs sélectionnés ont suivi une formation sur le montage avec l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech. Ils ont aussi assisté à des Master Class avec des professionnels (Ali Essafi, Jilali Ferhati, Karim Rafi et Tahar El Qour).

Palmarès
Samedi 13 février, devant une salle comble, le palmarès a été décerné par les membres du jury : Driss Ksikes, écrivain, dramaturge, Nadira Ardjoun, programmatrice au Festival International de Courts-métrages de Clermont-Ferrand, Karim Rafi, musicien, producteur et Ali Essafi, réalisateur.

Le 1° prix (un séjour au festival de Cannes) a été attribué à Mourad Khallou , originaire de Midelt, pour «Une pomme rouge délicieuse» (9 mn.) : au temps de la grippe porcine, du terrorisme et du réchauffement climatique, un couple choisit l'amour pour survivre… Le jury a apprécié l'originalité de la narration, de la symbolique et du propos.

Avec le 2° prix , le jury a récompensé la concision, l'effort d'écriture et d'abstraction de «Perceptions», réalisé par Soukaïna Hachem (Casablanca).

Le jury a également donné ses Encouragements à trois autres films :
- Hamza Boulaïz , pour «L’Empire du rouge», et pour la construction d'un univers qui lui est propre.
- Gaspard Bruneau , pour l'originalité de la situation et l'effort fourni au niveau musical dans «Mots rouges».
- Omar Mahfoudi pour son parti-pris de filmer le réel dans «La Cage».

Après le vent et le rouge, le thème de la 4ème édition sera : «Moi».

Plus d’infos: http://cinemajeunestalents.com/fr

(21/02/2010)

Related Posts

Jeunes Algériens

08/02/2010

Jeunes AlgériensCertains vivent dans l’indigence la plus totale, abandonnés à eux-mêmes depuis leur plus jeune âge, d’autres vivent comme tous les jeunes devraient pouvoir le faire entre leurs études et leurs amis, protégés par leurs famille. A lire, ces voix de tous les contrastes.

Algérie: la génération Y ou l’équation à plusieurs inconnues

28/02/2012

Algérie: la génération Y ou l’équation à plusieurs inconnuesTous les discours politiques promettent de passer le flambeau aux jeunes pour mener le pays vers les rivages enchanteurs de l’avenir. Pourtant, la rupture semble plus que jamais consommée entre les jeunes algériens et leurs aînés.

Entretien avec Leïla Beratto

07/04/2016

baratto 110"Les migrants viennent en Algérie pour améliorer leur situation car ils trouvent du travail, surtout au Sud", explique Leila Beratto, sur Radio M, au lendemain des incidents survenus à Béchar entre des habitants de la cité OPGI et des migrants sub-sahariens. (Ebticar/Radio M)