Retour de Tripoli

 

ly_hac_110bis

Entretien avec Marilyn Hacker à son retour de Tripoli
Marilyn Hacker est l’une des grandes voix de la poésie américaine contemporaine.
Sa fidélité à ses engagements, que ce soit pour la cause palestinienne ou pour le printemps arabe, est indéfectible.
ly_hac_po_110 "Rengas de Syrie". Poésie de Marilyn Hacker
…Camp de réfugiés, banlieue de Damas, trois cents kilomètres, Zainab…
(Traduction en français de Jean Migrenne)
ly_hacm_110 "Après 42 années". Poésie de Khaled Mattawa
Pas question d’aller au pain ou au journal.
Impossible de sortir de chez soi, d’aller chez ses amis.
Le poste tonne la haine, vomit du chant à glacer le sang.
(25 Octobre 2011)

 

 

Related Posts

Gaza: la tentation de l'oubli - (Archives babelmed 2009)

18/01/2009

Gaza: la tentation de l'oubliDécombres, deuils, douleurs et incertitudes...Quand la tentation pourrait tendre à l'oubli, articles et appels se multiplient.

"Babelmed Monde arabe". Enquêtes et reportages en Méditerranée

15/06/2012

Loin des simplifications, les journalistes de «Babelmed Monde arabe» proposent, à partir de ce mois de décembre, une série d'articles sur les citoyens de la rive sud de la Méditerranée, en Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Lybie, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie.

Globa-Napoli

27/09/2007

Globa-NapoliAprès «les Soudanais du Caire», le dossier Turquie-Europe, et les migrations subsahariennes en Algérie, le cycle d’enquêtes «Marges et confins en Méditerranée», soutenu par la Fondation Européenne de la Culture, s’arrête cette semaine dans le sud de l’Italie, à Naples. Comprendre la cité parthénopéenne à travers son immigration permet de découvrir une ville globalisée par le bas où le phénomène camorriste est encore omniprésent, et la marge révèle une ville contradictoire «tolérante par distraction»…