La sculpture de Christophe Durand-Le Menn

  La sculpture de Christophe Durand-Le Menn Après le bain

Dans le creux de son bras droit
Lui
Songe à elle qui rêve
Parallèlement
D’amours et de voyages

Les boucles de ses cheveux
Lascifs
Les courbes de son désir
Hâtif

Dans le creux de son bras droit
Elle
Songe à lui qui rêve
Parallèlement
De voyages et d’amours

Après le bain tortueux
Allongé(e) sur un matelas
Moelleux
Quelque drap voluptueux
Serpente autour de sa senestre
Cheville

- Dans les vagues du sommeil
Tu as enfin trouvé
L’autre moitié de toi

© Christophe Durand-Le Menn, février 2006

[d’après Hermaphrodite endormi
Oeuvre romaine d'époque impériale (IIe siècle ap. J.-C.)] La sculpture de Christophe Durand-Le Menn ________________________________________________________________ Christophe Durand-Le Menn est né en 1974. Il poursuit ses études secondaires à Charleville, ses études supérieures à Rotterdam et à Reims (Lettres Modernes). Il a fait plusieurs métiers (enseignement, librairie, hôtellerie). Il vit actuellement à Paris.
Membre de la SGDL.
Il a publié:
La direction du vent, Ed. Poiêtês, 2006. (www.poietes.fr.ms)
L’altération des contours, Ed. Le Manuscrit, 2005. (www.manuscrit.com)
Quand le ciel était hostile, Ed. Le Manuscrit, 2004.
Les Poches crevées, Ed. Le Manuscrit, 2004.
Il a été lauréat en 1991 du Concours National des Jeunes Poètes de France (Région Nord), organisé par la Société des Poètes et Artistes de France (SPAF).

Related Posts

«Jardins» de Marielle Anselmo

26/04/2010

«Jardins» de Marielle AnselmoPays rêvé ou pays réel? La confusion est voulue, et fructueuse, comme le sont les mots simples et essentiels, de l’écriture rare, toute d’émotion et de pudeur, de Marielle Anselmo.

« La maison » de Paco Roca

23/06/2016

« La maison » de Paco RocaDès l’ouverture du livre, qui n’est pas tout à fait bande dessinée, pas tout à fait livre ordinaire avec son format de carnet de voyages, La Maison vous prend, vous happe vers quelque chose de familier.

"En attendant ma mort", de l’écrivaine syrienne Samar Yazbek

12/04/2011

Ce texte inédit parle de l’angoisse qui prend l’auteure à la gorge au cours des événements tragiques qui ravagent actuellement la Syrie. Rania Samara, traductrice de l’arabe vers le français, nous en propose la traduction.