L’écrivain algérien Djilali Bencheikh reçoit le Prix de l’Afrique méditerranéenne / Maghreb

 

Djilali Bencheikh est né en Algérie dans la vallée du Chellif à la fin de la seconde guerre mondiale. Après des études d’économie à Alger puis à Paris, il se tourne vers la vie associative, le journalisme et la littérature.
Il est actuellement chef d’édition à la section française de Radio Orient (Paris) où il anime une chronique quotidienne de littérature intitulée «Au fil des pages».

 

L’écrivain algérien Djilali Bencheikh reçoit le Prix de l’Afrique méditerranéenne / Maghreb

 

 

En 2007, il publie Tes yeux bleus occupent mon esprit , le regard tendre et sans concession d’un jeune garçon sur l’Algérie du colonialisme finissant. Avec justesse et humour, Djilali Bencheikh nous livre un roman d’une grande fraicheur, celui de son enfance.

Le prix sera remis officiellement au lauréat dans les salons du palais du Sénat (Paris), en mars prochain, parallèlement au Salon du Livre de Paris.

Fondée en 1925, l’Association de Ecrivains de langue française a notamment pour objet de créer des liens entre écrivains francophones de toutes nationalités, d’encourager et de soutenir les écrivains d’expression française. Elle décerne annuellement une série de prix littéraires parmi lesquels le Prix de l’Afrique méditerranéenne / Maghreb.

Présidé par Jacques Chevrier (Directeur honoraire du Centre international d’Etudes francophones de la Sorbonne), le jury réunit les écrivains et universitaires Fawzia Assaad, Paulette Decraene, Guy Dugas (rapporteur), Max Jalade, Albert Memmi, Christian Purtschet, Tassadit Yacine.

 

 

Related Posts

La Roumanie, l’alouette et le pan de mur. Notes sur un voyage

06/11/2006

La Roumanie,  l’alouette et le pan de mur. Notes sur un voyageTransylvanie 2006. L’été est ombragé comme la forêt de Transylvanie. C’est dans ce pays qu’ont vu le jour Lorand Gaspar, Emil Cioran, Eugène Ionescu, Paul Celan, Constantin Brancusi, Tristan Tzara, Anna de Noailles… Nous sommes dans les contrées où le monde latin jouxte le monde slave; où l’Occident est mitoyen de l’Orient.

La cité version “humour, gloire et télé”

28/05/2009

La cité version “humour,  gloire et télé”Ces potes qui filmaient leur désarroi au pied des tours de cités ont fait du chemin. En se riant de la banlieue, ils ont tapé dans le mille. Les voilà dans les talk-shows, leurs films sortent en salle… Contes de fées à la mode hip-hop. (article publié dans Le courrier de l’Atlas du mois de mai).

6 février 2013, assassinat de l’opposant tunisien Choukri Belaïd

11/02/2015

Chokri 110Veuve de Chokri Belaïd, mue par un courage et une détermination qui lui ont valu la solidarité des Tunisiens, Basma Khalfaoui a fondé cinq mois après l’assassinat de son mari la Fondation Chokri Belaïd contre la violence. Elle Témoigne...