Le dernier numéro de Naqd sur le «terrorisme: Etats et sociétés»

 

 

Le dernier numéro de Naqd sur le «terrorisme: Etats et sociétés»«Naqd», affirme son directeur Daho Djerbal dans sa présentation de ce numéro spécial, « ouvre un débat sur la question de la terreur et du terrorisme dans sa relation aux réalités impériales et post-coloniales de notre temps». Cette question, ajoute-t-il, est importante « parce que le monde est aujourd’hui frappé par différentes sortes de terreur qui peuvent être le fait d’individus, d’Etats, d’anarchistes, de mouvements nationalistes ou religieux ».

La diversité de ces manifestations, explique Daho Djerbal, «nous impose d’identifier les différentes sortes de terreur qui existent, et de les distinguer, au moment même où l’on cherche à faire disparaître leurs différences à travers l’invention et l’emploi généralisé du terme ‘terrorisme’».

Ont collaboré au dernier numéro de «Naqd» des universitaires de différents pays et continents, chacun traitant de sa problématique générale à travers une expérience nationale particulière (indienne, marocaine, etc.) ou sous un angle spécifique («la mise en scène de la terreur», «les effets pervers de la guerre contre le terrorisme», etc.)

 

 

Rédaction Babelmed
(21/02/2008)

 


NAQD , revue d’études et de critique sociale
www.revue-naqd.org
naqd@wissal.dz

 

Related Posts

L’Institut culturel rom européen verra le jour dans quelques mois

11/11/2015

rom euro 110La détermination finit souvent par l’emporter. Après plusieurs années d’efforts, les initiateurs de l’Institut culturel rom européen - les Open Society Foundations et l’Alliance pour l’Institut culturel rom européen - peuvent se réjouir : les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe viennent formellement de soutenir sa création.

Résilience : peindre pour dépasser le trauma de la guerre

25/05/2014

mansourieh 110wwL’école publique de Mansourieh (Liban) et l’organisation Terres des Hommes (Italie) lance un projet artistique collectif destiné aux écoliers syriens rifugiés. L’idée est de dessiner sur les murs de l’école pour faire naître chez eux un sentiment d’appartenance à la communauté et récupérer une dimmension ludique.

Burqa: vrai Problème, mauvaises réponses

23/09/2009

Burqa: vrai Problème,  mauvaises réponsesElles ne seraient que 367 femmes à la porter en France. Pourtant, la burqa a bien été LE débat politico-médiatique du début de l’été. En attendant l’issue des auditions menées par la Commission parlementaire nommée début juillet, nous avons voulu revenir sur ce sujet brûlant… à prendre sans pincettes.