Jeunes méditerranéens

 

Il y a tout juste un an babelmed publiait une vaste enquête sur les jeunes réalisée dans 11 pays de la Méditerranée : Algérie, Egypte, Espagne, France, Italie, Liban, Malte, Maroc, Tunisie, Turquie, Palestine.
Jeunes méditerranéens
Si la relation des jeunes au politique, notamment celle des jeunes Tunisiens, ne laissait pas présager le rôle moteur que ces derniers viennent de jouer dans ce qu’il convient désormais de considérer une révolution, tous ces reportages pointaient les défaillances sociales, les attentes et les frustrations des jeunesses de la rive sud totalement exclues du système de production, du pouvoir, des lieux du savoir et des sphères décisionnelles de leur pays.

Jeunesses bridées, jeunesses sans avenir… ces enquêtes faisaient apparaitre clairement des pans entiers de jeunes en souffrance, condamnés à voir leurs énergies croupir, leurs espoirs ternir.

Une lecture complète de ces articles nous renseigne aussi sur les jeunes européens. Quoique mieux nantis, ceux-ci tendent sur leur société un regard maussade, parfois rageur. C’est le cas, entre autres, des jeunes italiens de plus en plus irrités face à l’absence de perspectives qui les immobilise et dont ils détectent la cause dans un cocktail amer : gérontocratie, dérèglement démocratique et corruption revigorée.

Jeunes méditerranéens Ça vous dit quelque chose…

 


 

 

 

Related Posts

Université/hospitalité : fragments d’errances et d’espoirs

14/05/2017

1-cederna-110L’université s’ouvre aujourd’hui à nous dans une nouvelle lumière, une nouvelle humanité. Ce mot parfois si vide peut aujourd’hui rimer avec hospitalité, et finalement je vais y aller avec un sentiment de liberté. Ils sont 100 réfugiés arrivés de la « jungle » de Calais à Lille, accueillis grâce à l’enthousiasme et à l’effort de bénévoles…

Les femmes arabes à la recherche des Desaparecidos

17/04/2016

Le donne arabe in cerca dei desaparecidos | babelmed | cultura mediterraneaDes centaines de personnes ont été victimes de disparitions forcées dans plusieurs pays arabes, non seulement durant les guerres civiles mais sous la répression de régimes didactoriaux. Pour connaître la vérité sur leur sort, des épouses et des mères n’ont pas hésité à descendre dans la rue. Elles se sont transformées en activistes et ont mobilisé leurs communautés afin de faire pression sur les institutions politiques. Histoires de ces mouvements sociaux au Liban, en Algérie et en Egypte. (Ebticar/Mada Masr)

Portrait d’un kamikaze peu ordinaire

17/01/2006

Portrait d’un kamikaze peu ordinaireL’enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 se poursuit, impitoyable, à Guantanamo et ailleurs. Ce qui a pu se passer dans l’esprit de cette vingtaine d’obscurs kamikazes, dont les portraits, quatre années après leur mort, ressemblent encore à des portraits-robots, grossiers et éphémères, n’intéresse que les romanciers. Le dernier roman de Salim Bachi, Tuez-les tous, est une puissante plongée dans la conscience, à la fois confuse et lucide d’un kamikaze imaginaire et pourtant si réel, Seif El Islam.