Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public

Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public Soudade Kaadan
Née en 1979, Soudade a fait des études de critique théâtrale à Damas, puis de cinéma à l’Université Saint Joseph à Beyrouth.
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public Ammar Al-Beik
Né en 1972 à Damas, cet autodidacte est entré dans le monde de l’image en assistant aux tournages des «grands». Il entretien avec le cinéma un rapport sacré, et privilégie l’expérimentation…
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public Meyar al-Roumi
Né en 1973 à Damas en Syrie, Meyar Al Roumi a fait des études de photographie aux Beaux arts puis des études de cinéma à l’université Paris VIII et à la FEMIS dont il est sorti diplômé en 2001.
 
Portraits de quatre jeunes réalisateurs syriens en quête de public Rami Farah
Né en 1980, Rami Farah est un artiste complet: acteur, danseur, chorégraphe, il est également, avec Rim Al Ali et Hazem Hamoui, l’un des trois jeunes réalisateurs diplômés de l’Arab Institute of Film d’Amman en Jordanie. Rami se plaît à être parfois derrière, et parfois devant la caméra.
 
   
(14/04/2009)
   
   

Related Posts

Plongée dans les psychés brisées

06/09/2016

folie-110"Ce qu'il reste de la folie" de Joris Lachaise. Personne ne veut s'aventurer dans le « chaos mental » de ceux que l'on appelle les fous et personne n'aime reconnaître son impuissance face aux mauvais tours que peut nous jouer notre cerveau. Joris Lachaise a osé regarder dans les yeux la maladie mentale avec son dernier documentaire tourné dans l’hôpital psychiatrique Thiaroye de Dakar entre 2011 et 2014.

2° édition du Concours JJEM - Jeunes journalistes en Méditerranée

18/04/2017

jjem-110bisPour sa seconde édition le concours JJEM élargit son champ d’action en invitant les jeunes vidéastes de moins de 30 ans vivant en Algérie, Egypte, France, Italie, Liban, Maroc et Tunisie à poster dans la plate-forme Web Arts Résistances une vidéo documentant une expérience d’engagement citoyen et artistique, d'un format de 6 à 10 minutes. Un jury composé par les journalistes des six médias partenaires de Web Arts Résistances: Babelmed, Inkyfada, Mashallah News, Onorient, Radio M et Tabasco Video sélectionnera quatre lauréats qui remporteront un prix de 1000 euros pour la réalisation de leur reportage audiovisuel.

Reinette l'Oranaise. La grande reine de la musique judéo-arabe ressuscite par le disque

13/09/2006

Reinette l'Oranaise. La grande reine de la musique judéo-arabe ressuscite par le disqueAprès des décennies d'oubli, la musique judéo-arabe connaît, depuis les années 90, une renaissance en France, avec la réédition, chez plusieurs labels, des grands noms d'un genre qui s'est épanoui entre les deux-guerres. L'album "Reinette l'Oranaise" que publie Buda musique pour inaugurer sa collection "Trésors de la chanson judéo-arabe", permet de (re)découvrir celle qui fut la plus grande interprète féminine du genre.