Festival International du Film de Marrakech

 

Sur 14 films sélectionnés au concours CINECOLES, organisé pour la première fois cette année par le FIFM et visant à encourager les jeunes talents marocains, 8 étaient réalisés par des étudiants de l’ESAV Marrakech. Parmi eux, deux filles.
 Festival International du Film de Marrakech
C’est Mahassine El Hachadi, 28 ans, qui a remporté le premier prix de cette compétition, avec Apnée, son travail de fin d’études. Ce prix est doté personnellement par le Prince Moulay Rachid, président de la Fondation du FIFM et initiateur de cette idée, d'une récompense de 300.000 dirhams, qui correspond, comme l’a rappelé Nour-Eddine Saïl, directeur général du Centre cinématographique marocain et vice président de la Fondation du FIFM, dans son allocution introductive, au budget moyen de réalisation d’un court-métrage.
C’est avec émotion que cette étudiante qui vient de finir ses études à l’ESAV a reçu son trophée des mains d’Eva Mendès, qui a exprimé son plaisir à ce que la récompense aille à une femme. Mahassine, visiblement impressionnée devant un public nombreux, a remercié le jury tandis que la salle la plébiscitait avec ferveur.
Le jury était composé de Hiam Abbas, Adil El Fadili, Emmanuelle Seigner, Xavier Beauvois, Marjane Satrapi, et présidé par Volker Schlöndorff

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Shahadat, revue voyageuse en ligne

14/05/2012

sha_110Shahadat est une revue mensuelle, une plateforme littéraire de jeunes auteurs du Moyen-Orient et du Maghreb dont les textes sont publiés dans leur langue originale, et également traduits

WALLS

04/11/2013

walls stretto 110Le projet Walls conçu par la Compagnie théâtrale Astragali de Lecce (Italie), et soutenu par le programme Culture 2007-2013 de l’Union européenne, se propose d’interroger les identités de frontière en Méditerranée, et de les dissiper à travers la création et l’information.

La nostalgie n’est plus ce qu’elle était

30/09/2008

La nostalgie n’est plus ce qu’elle étaitIls sont nés en Yousgoslavie. Ecrivent aujourd’hui l’exil ou la mort d’un pays qui n’est plus. Mots et paroles de quelques "ex" à travers le monde...