Les figures colorées de Salah Benjkan

Salah Benjkan est né en 1968 à Marrakech, où il vit et travaille. Peintre, graveur et sculpteur, il enseigne l’art plastique depuis de nombreuses années. Il a à son actif de nombreuses expositions et figure dans plusieurs collections.
Les figures colorées de Salah Benjkan Le travail de Salah Benjkan est intéressant à plus d’un titre. A propos de son travail, Azzouz Tnifass écrit dans le catalogue qui accompagne son exposition à la biennale de Marrakech en 2010 : « Salah Benjkan a joué dans un premier temps, avec la gaucherie, le gribouillage, la matière colorée, pour retrouver une sorte d’origine de l’art. Les figures humaines, aux contours élémentaires, s’aggloméraient en foules, qui regardent de face, grimaçantes, comme celles de James Ensor. Rupture est le terme pour décrire ce qui se passe avec cet artiste, et quelques-uns de sa génération. Par un dessin appuyé et schématisant, ses compostions par entassement de figures, et saturation de la surface, et qui finissent en attroupements étranges. On pense d’abord aux images de ses poupées en roseaux, habillées de tissus aux couleurs criardes, des sortes de marionnettes sans castelets, que les enfants confectionnaient durant certaines fêtes, comme l’achoura. C’est donc un pan des arts et traditions populaires, qui se trouvent ici capturés par un peintre audacieux. Une représentation tout à fait nouvelle et expérimentale, Benjkan incarne une liberté retrouvée après la grande parenthèse de la création identitaire, qu’elle soit en peinture ou en calligraphie. Elle se réfère alors à l’art populaire berbère, à l’art primitif, aux dessins d’enfants, au moment où la ville est submergée d’une modernité mondialisée et conquérante …. »

Salah Benjkan a été lauréat de la Fondation Wafabank en 1993 et a reçu le Prix de la jeune peinture marocaine en 1995. Prix du forum Künstler, Köln, Allemagne, en juillet 1999.


Les figures colorées de Salah Benjkan Galerie Noir sur Blanc
Un espace d’art et de culture
48, rue Yougoslavie, imm. 1er étage, Adam Plaza, Gueliz, Marrakech
Tél. Fax 024 42 24 16 – Mobile : 061 44 06 24
Email : galerie.noirsurblanc@gmail.com

Biographie

2009 . Résidence d’artiste (gravure) à l’Institut Français de Tétouan
2005 . Résidence Cap Corse Bastia, Corse
2000 . Résidence à la Cité des Arts de Paris
1999 . Prix forum kunstler Cologne, Allemagne
1993 . Prix de la jeune peinture

Principales expositions

2010 . 1ères Rencontres d’art . Mazagan Beach Resort
2009 . Exposition des artistes du comité de l’A.I.A.P . Unesco . Monaco
2008 . Biennale de l’art contemporain . Téhéran, Iran
2008 . Exposition d’estampes . Galerie Point & ligne . Marrakech
2007 . Tunis capitale de la culture arabe
2005 . Estampes-traits . A.L.B . Rabat
2000 . Galerie Mayrscher . Aachen, Allemagne
2004 . Galerie Sanchez y Juan Elche, Espagne
2004 . Genap . Casablanca
2003 . Cité des Arts . Paris
2003 . Centre culturel de Peter, Espagne
2002 . Galerie La Madrasa Elda . Alicante, Espagne
2002 . Galerie Bassamat . Casablanca
2002 . Galerie Marsam . Rabat
2001 . Biennale internationale Acharika . E.A.U.
2001 . Galerie Mohammed El Fassi . Rabat
2000 . Jardin de la musique . Alicante, Espagne
2000 . Galerie al Manar . Casablanca
2000 . Galerie Bernanos . Paris
1999 . Galerie Al Wacety . Casablanca
1999 . Galerie Marsam . Rabat
1998 . Galerie La Madrasa Elda . Alicante, Espagne
1997 . Centre Hassan II . Assilah
1997 . Galerie Actua . Casablanca
1997 . Galerie Bab Rouah . Rabat
1995 . Galerie Bab Lakbir . Rabat
1995 . Espace Wafa Bank . Casablanca
1995 . Musée privée de Marrakech
1993 . Rencontre de la jeune peinture marocaine . Espace Wafa Bank
1990 . Dar Souiri . Essaouira
1989 . Le corps et l’image de l’autre . Grenoble et Marrakech

Collections
- Collection de la banque mondiale
- Collection du Musée d’art contemporain Acharika . E.A.U.
- Collection de la Trésorerie du Royaume
- Collection du Ministère des finances.
- Collection de Direction générale des impôts
- Collection la Banque du Maroc
- Collection de BMCE
- Collection du Groupe CHAABI
- Collection de la Mairie de Bastia, Corse
- Collection de la mairie d’Elda . Alicante, Espagne
- Collection de la Comanav
- Collection du Musée d’art contemporain d’Essaouira
- Collection du Ministère de la culture
- Collection du Royal Mansour . Marrakech
- Collection du Groupe Menara . Marrakech


Related Posts

Falluja: massacre caché, tragédie révélée

22/11/2005

Falluja: massacre caché,   tragédie révéléeRai News 24 vient de révéler le massacre de civils, commis au phosphore blanc, par les Etats-Unis à Falluja. Depuis sa diffusion, ce reportage a été largement repris par les télés et la presse écrite du monde entier, mais en Italie l’écho a été comme atténué et la chaîne a du essuyer toutes sortes d’attaques.

Ces féministes qui réinterprètent l’islam

07/06/2016

feministes-110Dans un ouvrage paru en 2012, la sociologue et chercheuse Zahra Ali donnait la parole à des intellectuelles et des militantes musulmanes engagées dans la défense des droits des femmes à l’intérieur du cadre religieux. (Orient XXI)

Témoignages

23/09/2009

TémoignagesSalma, Zakia : elles ont toutes deux décidé de porter la burqa. Elles nous font part de leurs raisons et de leurs visions de la pratique religieuse.