NINO ROTA, La dolce vita

ladolced 225Justement, voilà que Milan Music ressort la bande originale du film de Fellini «La dolce vita» (La vie douce), paru en 1960, musique signée Nino Rota. Et à l’écoute du cd, on réalise à quel point Nino Rota est amoureux du jazz, et en a imprégné toutes ses compositions. L’écoute permet aussi de prendre la mesure de la diversité des univers dans lesquels le célèbre compositeur tire son inspiration : mélodies napolitaines, airs des fanfares qui animent les villages en Italie, cha-cha-cha cubain, jazz New Orleans avec ses nombreux cuivres, blues, musique symphonique classique, piano solo d’Eroll Garner, musique française de french-cancan, et quelques standards du jazz américain qu’il revisite, de «Stormy weather» à ... la chanson de Noël «Jingle bells» !

L’Italie est terre joyeuse, et Nino Rota est passionnément aimé, un peu partout dans le monde, précisément parce qu’il nous apporte un peu de cette joie de vivre, de cette bonne humeur, et de cette légèreté, typiquement italiennes : l’esprit de la «dolce vita»... en musique !

A noter : le disque inclut également la bande-son d’un autre film de Fellini, «Cabiria» - musique non moins remarquable, même si le film est moins connu que le précédent...

 

www.milanmusic.com

 

ladolce 545yt

 

 


 

 

Nadia Khouri-Dagher

 

 

 

 

Related Posts

Entretien avec la sociologue Christine Détrez

13/04/2012

Entretien avec la sociologue Christine DétrezDans ses travaux, Christine Détrez interroge « La construction sociale du corps » et les représentations des femmes dans les champs médiatique et littéraire. Dans cet entretien, elle aborde les sujets et les pratiques littéraires des romancières algériennes

Anatomie de l'errance d'après Bruce Chatwin

26/10/2014

brucechatwin 110Le thème du voyage, de l'esprit ou du corps, dans un inestimable livre du grand artiste, journaliste, et voyageur britannique. Un recueil publié en 1996, sept ans après sa mort, relance ses plus grands thèmes : les racines et le déracinement, la propriété et le renoncement, l'exotisme et l'exil, la métaphysique et le nomadisme.

Une tragédie annoncée

22/04/2015

tragedia 110Il aura fallu que quelques 1500 personnes périssent en Méditerranée en moins d’une semaine pour que l’Europe réagisse à cette tragédie annoncée sur laquelle ses institutions sommeillaient depuis le remplacement de «Mare Nostrum» par «Triton» en novembre 2014.