Dossier: la dynastie al-Assad en Syrie

Dossier: la dynastie al-Assad en Syrie La fausse démocratie des al-Assad
Vingt-cinq kilomètres, c'est la distance qui sépare l'aéroport de la ville de Damas. Environ 30 minutes de trajet à travers les symboles des quarante années de domination de la famille al-Assad. Une mise en bouche historique d’un étouffant despotisme.
Dossier: la dynastie al-Assad en Syrie La perestroïka de Hafez al-Assad et les promesses de réformes de son fils
A la mort de Hafez, l'ascension au pouvoir du technocrate Bachar fit naître une lueur d'espoir chez les Syriens qui, déjà dans les années 1990, avaient commencé leur lent réveil pour se libérer de cette léthargie de l'ignorance et de l’oppression à laquelle ils étaient soumis.
Dossier: la dynastie al-Assad en Syrie L'effet boomerang
Entre juin 2000 et août 2001, profitant d'un climat de détente facilité par l’arrivée au pouvoir de Bachar, un groupe constitué d'écrivains, de poètes, d'intellectuels et d'artistes fit une brève irruption sur la scène politique syrienne.
 
   

Related Posts

Festival des arts visuels de Damas

09/10/2010

Festival des arts visuels de Damas La première édition du Festival des arts visuels de Damas ouvrira prochainement ses portes. Au programme : art vidéo, photographies, installations, conférences et ateliers de formation autour de l’espace urbain. Damas, du 17 octobre au 2 décembre 2010.

Etait-ce vraiment nécessaire d’interviewer Bachar Al Assad?

23/04/2015

inter2 110Ce n’est pas très glorieux pour France 2, dans le but de gagner quelques points d’audimat à son journal de 20 heures, d’offrir une tribune à un criminel de guerre et criminel contre l’Humanité qui de plus, n’apporte rien de nouveau par rapport aux précédents interviews dont Bachar Al Assad a coutume pour vendre sa soupe aux journalistes qu’il invite.

Syrie, une révolution sans images

26/03/2011

Syrie,  une révolution sans imagesBeaucoup moins médiatisés que les révolutions en Tunisie et en Egypte, les événements en cours en Syrie n’en sont pas moins dramatiques. A ce jour plus d’une centaine de civils tués, victimes de la répression du régime de Bachar al-Assad.