Poèmes de la pierre

  Poèmes de la pierre Centre culturel Khalil Sakakini
Ramallah (Palestine)
Du 17 décembre jusqu’à fin janvier

Ce mois de décembre le centre culturel de Ramallah, dirigé par Mahmoud Darwich et Adila Laidi, propose une nouvelle exposition de l’artiste Husni Radwan qui, avec ses «watercolors» figuratifs, passe à une nouvelle étape après avoir exploré les possibilités de l’abstraction. Radwan parle du plaisir de faire de la peinture, et de la satisfaction de créer des représentations libres à partir d’un cadre conceptuel. Au centre des œuvres exposées, les vieilles maisons de Ramallah montrées dans un contexte calme, loin des destructions que la ville a connu cette année.

Related Posts

Les Petites Filles de Jénine

22/05/2007

Les Petites Filles de JénineSi je suis heureuse aujourd’hui, c’est parce que je vais faire une lecture dans le camp de réfugiés de Jénine. Mon bonheur, c’est certain, prend sa source dans la volonté de mettre fin à la souffrance, de l’empêcher de continuer ainsi, de monopoliser mon âme, comme elle le fait depuis plusieurs années maintenant, après ma première et dernière visite au camp de Jénine au printemps 2002. Jénine est la ville de mon enfance.

Bienvenue en Palestine

13/12/2004

Bienvenue en PalestineSous ce titre ironique, Anne Brunswic narre les quatre mois qu’elle a passés à Ramallah et dans les Territoires palestiniens: Je suis venue ici sans envoyée par personne, ni un journal, ni une association, ni une administration publique. En toute liberté, ce qui est plutôt exceptionnel ici où tous les étrangers relèvent plus ou moins d’une mission de ce genre. Ces Chroniques d’une saison à Ramallah – c’est le sous-titre du livre – donnent à lire le quotidien d’une Palestine enfermée derrière son Mur et renfermée sur elle-même, quotidien rythmé par le passage des innombrables checkpoints qui fragmentent son territoire. Juive laïque résolument diasporique, Anne Brunswic, qui vit à Paris, nous livre ainsi une vision inattendue du drame palestinien. A rapprocher de celle, parue quelques mois plus tard, du député arabe israélien Azmi Bishara dans Checkpoint. Les deux ouvrages sont publiés par Actes Sud.

Considérations

02/09/2011

ConsidérationsUne observation préliminaire me paraît nécessaire: elle porte sur la prudence qui s’impose à nous. Nous ne sommes qu’au début d’un processus dont nous ne savons pas ce vers quoi il va conduire.