Poèmes de la pierre

  Poèmes de la pierre Centre culturel Khalil Sakakini
Ramallah (Palestine)
Du 17 décembre jusqu’à fin janvier

Ce mois de décembre le centre culturel de Ramallah, dirigé par Mahmoud Darwich et Adila Laidi, propose une nouvelle exposition de l’artiste Husni Radwan qui, avec ses «watercolors» figuratifs, passe à une nouvelle étape après avoir exploré les possibilités de l’abstraction. Radwan parle du plaisir de faire de la peinture, et de la satisfaction de créer des représentations libres à partir d’un cadre conceptuel. Au centre des œuvres exposées, les vieilles maisons de Ramallah montrées dans un contexte calme, loin des destructions que la ville a connu cette année.

Related Posts

Génocide, lettre ouverte de Javier Bardem

21/08/2014

geno 110"Dans l’horreur que vit en ce moment Gaza, il n’y a pas de place pour l’équidistance ou la neutralité. C’est une guerre d’occupation et d’extermination contre un peuple sans moyens... Difficile à comprendre et impossible à justifier."

Racconti, danze e immagini della Palestina

13/12/2004

Racconti,  danze e immagini della PalestinaGiornata Mondiale di Solidarietà con il Popolo Palestinese Associazione “Chi Dialoga pensa la Pace” Nell’affollata Galleria Alberto Sordi si è tenuta una manifestazione che celebrava la Giornata mondiale per la Palestina. La giornata proponeva una riflessione sul tema della pace e del conflitto in Medio Oriente attraverso il linguaggio dell’arte, che apre la via alle pratiche del confronto e del dialogo, e con le testimonianze dirette di palestinesi e israeliani impegnati nella sperimentazione di modi di convivenza possibile.

Mohamed-Chérif Ferjani

17/02/2009

Mohamed-Chérif FerjaniPour Mohamed-Chérif Ferjani, historien spécialiste de l’islam et du monde arabe professeur à l’Université Lyon-II: «Le drame des Palestiniens est qu’ils sont victimes d’un Etat issu d’un autre drame dont le souvenir hante la conscience des maîtres de l’ordre international».