Paris-Damas, le cinéma aux côtés du peuple syrien

 

Paris-Damas, le cinéma aux côtés du peuple syrienLa Syrie, maintenue depuis si longtemps dans l’obscurité par ses dirigeants est moins lisible que ses soeurs tunisienne ou égyptienne. La complexité de son histoire récente, des enjeux géopolitiques, la pérennité d’un Etat policier et cruel ont jeté depuis longtemps sur le pays , un voile noir. S’il vous semble lointain et vaguement hosile c’est à cause de son régime politique.

Le peuple syrien, lui, est une mosaïque ethnique et culturelle d’une richesse folle. Ce sont ces richesses, cette mémoire qui sont confisquées depuis si longtemps. Aujourd’hui nous passons de la confiscation à la destruction. Ce printemps qu’on assassine appartient à tous. Le silence est l’allié des puissants, ce soir le cinéma et la musique parlent pour qu’on n’oublie pas la souffrance du peuple syrien.

 



Programme
Noma Omran (Chant)
Pas à pas de Oussamah Mohammad 20’ (1978)
Le Sourire d’Hassan de Frédéric Goupil 85’ (2004)
Naïssam Jalal (Flûte)
The End de Abou Naddara 1’20 (2011)
Vanguards de Abou Naddara 1’11 (2011)
Rythmes de la révolution Hala Omran et Jean Damien Barbin (Textes)

Débat en présences de cinéastes, écraivains ou journalistes ayant travaillé en Syrie.

Forum des images
Forum des Halles
2, rue du Cinema
75001 Paris
M° Les Halles

 


 

Related Posts

Premier appel à projet Ebticar: vitalité du digital arabe

04/08/2014

cfi select 110La qualité et la quantité des projets présentés lors de la sélection finale de l’appel à proposition Ebticar, organisée les 8 et 9 juillet à la Villa Méditerranée (Marseille), a permis de mesurer la richesse du patrimoine digital dans les sociétés arabes.

Regard sur le festival culturel international d’Assilah

28/08/2014

assilah 110La 36 ème édition du festival culturel international d’Assilah s’est tenue, du 1er au 22 août, sur fond de contestation politique. Car si la manifestation a su se tailler une belle renommée au niveau international, au niveau local on est en droit de se demander si elle est en mesure de répondre aux exigences d’une ville à l’avenir prometteur mais qui souffre de profondes carences.

GEO ART - Re-Thinking Beirut. Reconstruction, art et société

11/05/2007

GEO ART - Re-Thinking Beirut. Reconstruction,  art et sociétéEn mai, notre rubrique «Géoart» suit l’exposition «Re-thinking Beirut» et se penche sur une ville continuellement menacée de destruction matérielle et dont la mémoire est indissolublement liée à cette image brisée. Beyrouth ou une ville complexe, kaléidoscope des cultures de la mosaïque libanaise qui féconde en même temps et en permanence une réalité artistique, politique et sociale vive et contradictoire.