Petit poème satirique du grand poète syrien Nizar Qabbani

 

Petit poème satirique du grand poète syrien Nizar Qabbani Cogitations du … leader , par Nizar Qabbani
Chaque fois que j’envisage de quitter le pouvoir
Ma conscience me l’interdit …
Qui, après moi, gouvernera ces braves gens ?
Qui, après moi, guérira le boiteux ?
Le lépreux ?
L’aveugle ?
Qui ressuscitera les morts ?
Qui tirera les rayons de lune de sa manche ?
Qui enverra aux gens la pluie ?
Qui les châtiera de quatre-vingt-dix coups de fouet ?
Qui les crucifiera sur les arbres ?
Qui leur imposera, sinon, de vivre comme les vaches ?
De mourir comme les vaches ?
Chaque fois que j’envisage de les quitter
Mes larmes se déploient comme un nuage !
Je m’en remets alors à Dieu…
Et je décide d’enfourcher le peuple
Jusqu’au jour du Jugement dernier !

 


Traduction de l'arabe par Rania Samara

 

 

 

Related Posts

Syrie : la révolution encore et toujours

13/03/2016

5 ans 110Cinq années ont passé depuis le début de la révolution syrienne. Depuis, nous avons assisté à un déchainement de violence, de massacres et de trahisons qui a dépassé tout ce que nous aurions pu imaginer. Cinq années et la révolution repart. Comme si la guerre n'avait été qu'un cauchemar, comme si, à Damas, la première manifestation avait eu lieu hier. Le rève de liberté et de dignité se poursuit.

15 mars 2011: Début de la révolution syrienne

09/03/2015

sy donati 110Le 15 mars 2011 est devenu la date symbolique du début de la Révolution syrienne en référence au soulèvement populaire de Dera’a, où des adolescents avaient été emprisonnés et torturés... Témoignage de Caroline Donati à l’origine du réseau de journalistes citoyens «New Syrian Voices».

Résidence Royaumont à Alep et manifestations liées au programme Maqams et création

17/05/2005

Résidence Royaumont à Alep et manifestations liées au programme Maqams et créationDu 12 mai au 19 mai 2005 Alep, Syrie Depuis 1999, la Fondation Royaumont mène un programme de croisement de langages musicaux, à travers son département Musiques orales et improvisées