La première démocratie arabe est en train de naître en Tunisie

La première démocratie arabe est en train de naître en Tunisie
Un officier de l'armée tunisienne saluant le cortège funèbre d'une victime de la répression policière (photo emprunté au site nawat désormais accessible depuis Tunis)

 

La Tunisie est en train de se libérer de la pègre des Trabelsi et de la pieuvre du RCD
Quelle que soit la suite des événements, même si le président Ben Ali reste au pouvoir jusqu’en 2014 comme il vient de l’annoncer, plus rien ne sera comme avant en Tunisie.
La Tunisie ne sera pas une «monarique» ( monar chie + républ ique ). Notre président en 2015 ne s’appellera pas Ben Ali et surtout il n’y aura pas de régente:

Madame Ben Ali n’a plus aucun avenir politique dans le pays. Et les siens feraient mieux de fermer leurs radios et leurs journaux.
La pègre des Trabelsi qui a fait du ministère de l’intérieur son bras droit et du fisc son bâton, qui possède tout dans le pays même la seule banque islamique, qui a tout accaparé ne doit plus être que le souvenir d’un cauchemar.
Le RCD (Rassemblement Constitutionnel Démocratique, parti au pouvoir depuis 1956) doit comprendre qu’il compte trop d’opportunistes dans ses rangs.
Soyons vigilants pour que ni la pègre ni la pieuvre ne reviennent et ne tombons pas dans la logique de la vindicte.
Il n’y a pas de place en Tunisie pour les casseurs, ni pour les pilleurs.
Reconstruisons notre république et surtout exportons ce modèle car si nous n’exportons pas l’ouverture nous importerons le fanatisme, si nous n’exportons pas la monogamie nous importerons la polygamie, si nous n’exportons pas la République nous importerons la "monarique".
Il appartient aux Tunisiens vivant à l’étranger (Tout doit être fait pour que tous aient le droit de rentrer dans leur pays sans être inquiétés. Plus d’exil !), aux amis de la Tunisie de soutenir le pays dans sa lutte pour la Démocratie et la Prospérité.

Publié par Jalel El Gharbi sur son blog: http://jalelelgharbipoesie.blogspot.com/

 


(14/01/2011)

Related Posts

#PanamaPapers . La société oubliée de Noomane Fehri et Mahmoud Trabelsi

08/05/2016

pan2maggio-110Noomane Fehri, actuel ministre tunisien des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, est cité dans les Panama Papers en tant que directeur éphémère d’une société créée dans les Îles Vierges Britanniques en 1994 par Mahmoud Trabelsi, un homme d’affaires et ami du ministre. Cette société est dissoute le 21 novembre 2011, un jour avant la séance inaugurale de l’Assemblée nationale constituante. Inkyfada

En Tunisie, l’homophobie tue

24/05/2016

homo0-110Les affaires de Marwen et des six étudiants de Kairouan, arrêtés et condamnés pour pratiques homosexuelles en 2015, ont été largement médiatisées. Cela n’a pourtant pas enrayé la spirale de violence qui frappe les lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et transgenres (LGBT) en Tunisie. Certains en meurent. Inkyfada.

L’UGTT, plutôt des roses…

13/04/2012

L’UGTT,  plutôt des roses…Le Bureau exécutif de la plus prestigieuse des centrales syndicales arabes suit avec inquiétude la situation dans le pays : flambée des prix, insécurité, carte blanche donnée aux salafistes qui nuisent à l’image de la Tunisie, mais aussi dérives en matière de politique étrangère.